twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mise en place d’un réseau de recherche et de plaidoyer sur les TIC

dimanche 22 juin 2008

Un réseau de recherche et de plaidoyer sur les Technologies de l’information et de la communication en Afrique de l’Ouest et centrale dénommé GOREe-Tic, a été mise en place à l’issue d’un atelier portant sur les usages des politiques TIC organisé du 17 au 20 Juin au Gorée Institute.

Cette rencontre organisée par l’Association pour le progrès des communications (APC) a été mise à profit pour ‘’poser cet acte majeur à Gorée, patrimoine de l’Unesco’’ souligne un communiqué transmis à l’APS.

L’objectif de GOREe-TIC est de faire de la recherche sur les enjeux des TIC et de lancer un plaidoyer sur la base des fruits de la recherche en Afrique de l’Ouest et Centrale à destination des gouvernants africains ; Cela en vue ‘’d’amener les autorités à favoriser l’accès universel et abordable aux TIC aux populations pour un développement rapide et durable des pays de cette sous région’’ souligne le texte.

GOREe-TIC est né ‘’d’un engagement des membres de la société civile africaine spécialisés dans les TIC pour le Développement’’ avec pour vision un ‘’accès universel et abordable aux technologies en Afrique’’

Plus de vingt participants de la société civile du Bénin, Cameroun, Canada, Congo, Maroc, Mali, Niger et du Sénégal ‘’conscients des difficultés que connaissent les populations africaines pour accéder aux infrastructures TIC’’, ont identifié les priorités de recherche et de plaidoyer susceptibles de provoquer des changements dans les lois, règlements et stratégies de télécommunication de la sous région, précise le texte.

Ainsi ils ont voulu ressortir le nom Gorée dans la raison sociale du réseau créé en mémoire de ce que Gorée représente pour les Africains et pour l’humanité.

Pour les responsables du réseau, l’île de Gorée a vu nombre de cerveaux africains faire un voyage sans retour et qui ont finalement participé au développement de l’Amérique et de ses corollaires.

Ce ‘’lieu d’histoire devrait être également être un jour le point de départ d’une réflexion positive, définitive et concertée sur quelque chose de signifiant’’ souligne le communiqué.

Les TIC qui sont indispensables pour le développement durable des pays africains ‘’constitue un excellent outil pour lutter contre la pauvreté et surtout pour créer des richesses’’.

(Source : APS, 22 juin 2008)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)