twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Menace sur Safaricom : les transactions d’argent via le téléphone mobile sont en baisse

lundi 6 juillet 2020

La valeur des transactions d’argent via le mobile a baissé de 36,7 milliards de shillings kényans sur les 5 premiers mois de l’année 2020. Cette situation concerne en première ligne l’opérateur de téléphonie Safaricom, dont les parts de marché dans le secteur sont de 99%.

Les transactions d’argent via le téléphone portable sont en baisse de 36,7 milliards de shillings au Kenya, apprend-on des données disponibles sur le site de la Banque centrale. Pour les 5 premiers mois de l’année 2020, la valeur globale des opérations via ce moyen de paiement est de 1752 milliards de shillings (16,43 milliards $) contre 1789 milliards de shillings à la même période en 2019.

Le mois d’avril 2020 est celui qui a connu la plus forte baisse (50 milliards de shillings) comparativement à la même période en 2019. Cette période coïncide avec celle au cours de laquelle le confinement a été le plus strict au Kenya pour limiter la propagation de la covid-19.

La progression des transactions ayant recours à ce moyen de paiement sera suivie de près par Safaricom. La filiale du groupe sud-africain Vodacom est le leader du marché des opérations d’argent via le téléphone mobile, avec une part de marché estimé à 99,1%. Les données de la Banque centrale ne distinguent pas les opérations entre les individus et sur lesquelles les frais des opérateurs ont été suspendus des autres formes de transfert.

Rien que sur les opérations entre les individus, Safaricom s’attend à perdre l’équivalent de 152 millions $ au cours de cette année 2020. Le mobile money est devenu une composante essentielle des revenus de l’entreprise. Ses investisseurs seront ainsi attentifs à l’impact du contexte actuel sur les performances financières de son premier trimestre qui va d’avril à fin juin.

(Source : Agence Ecofin, 6 juillet 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)