twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Me Massokhna Kane dénonce le partage des dividendes de la SONATEL

mardi 30 mars 2010

Le président de SOS Consommateurs, Massokhna Kane, a dénoncé mardi à Dakar le partage des dividendes de 150 milliards de FCFA de la SONATEL entre ses actionnaires, qualifiant cet acte de ‘’scandale’’.

S’exprimant en marge du forum des associations de consommateurs, Me Kane a souligné que ‘’les actionnaires de la SONATEL vont se partager une dividende de 150 milliards de francs CFA’’.

Ce bénéfice, a dit le consumériste, ‘’est injuste’’, soulignant que ‘’cet argent est l’argent du peuple’’.

Pour Me Kane dans un premier temps ce bénéfice ne devrait même pas arrivé à dans les caisses de la SONATEL. ‘’On aurait dû baisser les prix de telle sorte que la SONATEL ne réalise un bénéfice aussi usuraire sur le dos des populations’’, a-t-il soutenu.

Il a expliqué que la mission de la SONATEL n’est pas de faire des bénéfices’’ au bénéfice exclusif des actionnaires.

Certes sa mission est de réaliser des excédents. Mais ces excédents doivent servir à investir pour étendre le réseau partout au Sénégal et à améliorer la qualité du réseau et du service, a-t-il estimé ajoutant que ‘’cela n’est pas fait’’.

Selon lui, la SONATEL veut emmagasiner le maximum de bénéfices en trichant parfois sur des recettes illicites. ‘’Et nous sommes en mesure de le démontrer’’, a-t-il assuré, donnant l’exemple de la boite vocale.

Dès que la SONATEL ouvre la boite, a-t-il fait remarquer, il y a le compteur qui démarre alors que le compteur ne doit démarrer qu’à la fin du message avec la computation pour le message.

‘’A ce moment, a-t-il ajouté, si la personne veut laisser son message on lui compte une communication’’. ‘’C’est inadmissible’’, dit-il.

Me Massokhna Kane a appelé les autorités, le régulateur, la SONATEL et les associations de consommateurs à s’asseoir pour discuter de ces questions.

‘’Ces deux francs, cinq francs, vingt-cinq francs avec la loi des grands nombre ça fait des milliards acquis de façon illicite et ça nous le dénonçons’’, a-t-il poursuivi.

(Source : APS, 30 mars 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)