twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mauvaise gestion des données personnelles : La Cdp épingle Expresso

mardi 18 octobre 2016

Chez Expresso et King Fhad Palace, on n’est pas contents ! Dans son troisième avis trimestriel 2016, la Cdp a reçu plusieurs plaintes faisant état de la mauvaise gestion des données personnelles dans plusieurs structures. Chez l’opérateur de téléphonie mobile Expresso, la Cdp a noté une « prospection commerciale non sollicitée et (un) non-respect du droit d’opposition ». En effet, les usagers de cette puce se sont plaints de l’ineffectivité de la fonction Stop, renseigne-t-on dans l’avis trimestriel de la Cdp.

A cela s’ajoute du côté de l’hôtel King Fahd Palace la plainte émise par le collège des délégués du personnel. Ces derniers, ayant noté le déploiement de caméras de vidéosurveillance non déclarées, s’en sont référés à la Cdp. Pour cette requête, la Cdp a émis l’observation suivante : « Le système de vidéosurveillance a été déclaré à la Cdp, qui a délivré un récépissé avec quelques réserves. »

Chez les internautes aussi des manquements ont été repérés avec notamment la diffusion d’une vidéo postée par deux jeunes dames sur Facebook pour dénoncer la corruption du policier A. D.

Face à tous ces manquements, la Cdp a émis des recommandations à l’endroit des responsables de traitement concernés. A l’opérateur Expresso, elle rappelle son obligation de respecter scrupuleusement la délibération n°2014-20 du 30 mai 2014 portant sur les conditions de la prospection directe. Et aux usagers l’obligation de respect de la vie privée.

Fidèle à sa mission de veille et de sécurisation des données personnelles, la Cdp exhorte à plus de retenue dans les propos sur les réseaux sociaux et attire l’attention sur les risques engendrés par la publication de vidéos ou de photos sur Internet. Elle les met aussi en garde afin que l’usage des Tic ne porte pas atteinte aux libertés individuelles et à la vie privée conformément à la loi.

Aïssatou Ly

(Source : Le Quotidien, 18 octobre 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)