twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Maroc : Inwi revient à la charge sur le dégroupage et appelle au déblocage urgent de ce dossier

lundi 8 janvier 2018

A peine la nouvelle année entamée, l’opérateur de téléphonie mobile Inwi, est revenu à la charge sur le dégroupage du réseau urbain en cuivre déployé par Maroc Telecom.

La troisième société télécoms du pays, en termes de part de marché, a insisté sur la « nécessité et l’urgence de résoudre la question du dégroupage et de l’accès à la paire de cuivre de raccordement du foyer », au regard de l’impact négatif que l’actuelle restriction a sur le développement du marché de l’Internet fixe.

S’exprimant sur le sujet le 2 janvier 2018, lors de la présentation des avancées majeures réalisées par le réseau universitaire Marwan, lancé il y a un an par Inwi, Rachid Mechahouri, le directeur technique de la compagnie, a souligné que le « dégroupage est un impératif pour la fourniture du service ADSL ou VDSL. Partout dans le monde, la paire de cuivre de raccordement des foyers est une infrastructure non réplicable. C’est un non-sens économique et urbanistique de penser que chaque nouvel opérateur télécoms pourrait créer ses propres accès cuivrés dans nos villes et nos campagnes ».

Le dégroupage du réseau urbain de cuivre, a été initié en 2014 par l’Autorité nationale de réglementation des télécommunications (ANRT). Mais il est bloqué depuis 2015 par l’opérateur historique, jaloux de son infrastructure. Malgré les nombreux avertissements qui lui ont été adressés par le régulateur télécoms, Maroc Telecom demeure ferme sur ses positions et refuse de partager.

(Source : Agence Ecofin, 8 janvier 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)