twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Marimbalafon : à l’enseigne des passionnés du balafon

samedi 2 avril 2005

Y a-t-il meilleure preuve d’une passion pour le balafon quand on décide de créer une association et ouvert un site internet pour mieux promouvoir cet instrument de musique bien africain, valoriser les oeuvres réalisées par ses pratiquants et donner plus de visibilité aux artistes qui lui ont donné ses lettres de noblesses ?

C’est cela l’objectif de Marimbalafon, une association portée sur les fonts baptismaux le 30 mars dernier par Mamadou Koladé qui nourrit pour le balafon une passion qui le berce depuis son enfance en Casamance.

A travers cette Marimbalafon, régie par la loi française de 1901 sur les associations, il s’agira d’assurer la promotion d’artistes de balafon au moyen de l’enregistrement et la vente de leurs oeuvres musicales, la facilitation de leur participation à des concerts et festivals internationaux, la préservation de l’héritage culturel traditionnel des balafons à travers l’enregistrement, la transcription et l’archivage du patrimoine musical. Des autres objectifs poursuivis par Marimbalafon, on note l’organisation d’un festival regroupant les différents types de balafons africains, la création en Afrique d’écoles de musiques et/ou de sections musicales dans des conservatoires de musique dédiées au balafon, la formation de facteurs de balafons et la publication de livres. « Je me suis rendu compte que le balafon est un trésor culturel jusqu’ici inconnu », explique le fondateur de Marimbalafon dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction. « Il fallait, estime Mamadou Koladé, faire quelque chose pour le populariser, tout en aidant les musiciens qui jouent de l’instrument, souvent dans des conditions de dénuement malgré leur immense talent ».

Avant un lancement, qui se fera à travers une soirée musicale qui réunira prochainement des artistes de balafon originaires de diverses régions du monde, l’association Marimbalafon a décidé de mettre en exergue ses activités sur son site Internet www.marimbalafon.com. Un espace virtuelle où on découvre toutes sortes d’informations sur les balafons : les pays, d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie où cet instrument est joué, la bibliographie, la filmographie, la discographie, les artistes, ainsi que le paiement en ligne sécurisé.

Pour soutenir le projet, Youssou Ndour a accepté de produire à prix coûtant les artistes à travers sa maison de production Xippi et de distribuer les compact-disques par le biais de sa maison de distribution Jololi. L’association s’honore du soutien de nombreuses personnalités de divers horizons, notamment le célèbre astrophysicien Cheikh Modibo Diarra et l’écrivain-historien Djibril Tamsir Niane.

Mb. Ngom J. M. Diop

(Source : Wal Fadjri, 2 avril 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)