twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mamadou Touré : « Désormais, il faut compter avec Numherit »

mardi 2 juin 2015

C’est maintenant clair, Numherit évolue dans la cour des grandes entreprises de ce pays. Elle va changer de raison sociale pour parachever sa mue, mais aussi et surtout, pour mieux répondre aux besoins de ses clients.

C’est lors d’un séminaire de partage et d’orientation que la direction de la société de solutions informatiques, Numherit a annoncé à ses employés la vision et l’ambition aux fins de permettre à tout un chacun d’en connaître les grandes orientations. Mais aussi de s’approprier les stratégies mises en place pour devenir un acteur majeur de l’environnement numérique sous-régional. Une rencontre durant laquelle le changement de raison sociale a été expliqué. « Aujourd’hui, être partenaire de grands groupes comme Orange, la Poste, UBA … est la meilleure réponse à votre question. Nous avons été les acteurs majeurs des plus grands projets numériques de l’année écoulée au Sénégal. Numherit est déjà dans la cour des grands et son organisation en SA avec ses quatre nouvelles filiales montre qu’elle compte. Alors il faudra désormais compter avec elle aussi bien dans la sous-région qu’à l’international », a déclaré Mamadou Touré, le directeur général de Numherit. Toutefois, il a tenu à rassurer ses collaborateurs sur leurs emplois et leurs perspectives. En effet, pour ce changement de raison sociale, Numherit va s’appuyer en priorité sur ses anciens collaborateurs qui lui ont permis de gravir les échelons. « D’abord, nous allons faire confiance aux anciens qui ont fait de Numherit ce qu’elle est aujourd’hui. Durant nos années de collaboration, ils ont développé des compétences et des qualités qui font qu’ils méritent d’être responsabilisé. Mais nous ferons appel à l’expertise et à l’expérience externes si le besoin se fait sentir. On ira chercher les ressources humaines de qualité nécessaires pour la réalisation de nos ambitions », a précisé monsieur Touré à l’attention des séminaristes. Le Directeur général veut croire qu’au vu des nombreuses et riches interventions de ses collaborateurs durant le séminaire, ces derniers ont pris conscience de l’ampleur de tout ce qu’il y a à faire. « Et qu’en tant que collaborateurs, ils constituent chacun un maillon de la grande chaîne de production qu’est Numherit. Et pour atteindre nos objectifs, il faudrait que chaque employé joue sa partition en donnant le meilleur de lui-même ».

Une annonce qui a ravi l’assistance mais qui ne doit pas sonner comme une consécration, estiment certains. « Une bonne initiative de la part de la Direction d’inviter les collaborateurs à échanger sur les perspectives d’avenir de l’entreprise. C’est un plan très ambitieux qui m’a plu. J’ai beaucoup aimé les perspectives de développement et les objectifs très ambitieux qui y ont été présenté. Je vois que le slogan impossible n’est pas Numherit est une réalité car si on atteint tous nos objectifs le monde nous connaitra », a lâché Mame Coumba Sall Ndoye Chef de projet dans le département Cloud.

Pour sa part, Mouhamed Touré Infographiste Webdesigner Sénior a apprécié la volonté de la direction d’inscrire à la cote Numherit à la bourse de New York dans un avenir proche. « Maintenant on est au fait tout ce que la direction aspire à faire dans un futur proche. Les plans nous sont déroulés et nos critiques prises en compte. Le changement de raison social a été expliqué et l’assurance sur notre travail garantie. En tant qu’employé de Numherit je suis satisfait de ce séminaire et prêt à relever le défi que nous lance le directeur. Je suis pour l’entrée en cotation de la société à la bourse de New-York. Ce sera une manière de montrer à la face du monde qu’il y a des entreprise sénégalaises qui peuvent rivalisé de compétences avec celles occidentales », a-t-il fait savoir.

Pour rappel,Numherit est déjà présente dans la sous région avec Numherit Côte d’Ivoire et Numherit Gabon. D’autres pays de la sous région sont en vue, tels que le Mali, la République de Guinée et le Niger par exemple.

Amayi Badji

(Source : Réussir Business, 2 juin 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)