twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mamadou Baal DG de la télévision nationale sur l’interruption de la retransmission de Walf : Walf Tv savait, selon Mamadou Baal

samedi 4 avril 2009

Le Directeur de La télévision nationale révèle qu’il a été notifié, depuis la veille de la fête de l’indépendance, aux responsables de Walf Tv que leur chaîne ne pouvait pas retransmettre le défilé du 4 avril, en direct. Mamadou Baal apporte ainsi la réplique à l’équipe de Walf Tv qui se déclare avoir été surprise par la mesure d’interdiction de la retransmission en direct dudit défilé.

A la fin de la retransmission du défilé à la place de l’Obélisque, le Directeur général de la télévision nationale est apparu sur le petit écran pour donner sa version des faits. Et, à en croire Mamadou Baal, l’équipe de Walf Tv s’est tout simplement entêtée à vouloir faire du direct. Car, argumente-t-il, « c’est quand notre équipe et la leur, procédaient aux installations du matériel de diffusion que des gendarmes sont venus leur dire qu’ils n’avaient pas l’autorisation de retransmettre le défilé en direct ». Les risques d’interférence sont, selon lui, à l’origine de cette mesure.

Mais, constate Mamadou Baal, « les agents de Walf sont revenus ce matin à la cérémonie et ont commencé à réinstaller leur matériel passant outre l’interdiction qui leur a été faite. Les gendarmes ne leur avaient rien dit à cet instant précis parce que croyant que ce sont des agents de la Rts qui procédaient aux derniers réglages ».

Par ailleurs, il note que dans tous les pays du monde, c’est une seule et unique télévision qui diffuse en direct des événements de cette nature et les autres télés reprennent le signal, si elles le désirent. Et le patron de la Rts1 de se demander pourquoi « Walf refuse de reprendre le signal, alors qu’elle ne pouvait pas filmer autre chose que ce que la Rts a montré », et d’ajouter qu’il n’y avait aucun montage possible dans un direct !

C’est ce que Mamadou Ndiaye Doss, journaliste à Walf a réfuté en direct sur Walf, arguant que l’équipe de Walf TV n’a jamais été présente à Colobane, la veille du défilé, ajoutant qu’elle était plutôt au stade Iba Mar Diop, pour les besoins d’une animation. Ce que tous les téléspectateurs de Walf peuvent d’ailleurs confirmer, parce qu’ayant suivi l’émission. Il conclura pour dire qu’il n’est pas technicien, et M. Baal racontait ce qu’il voulait raconter, malgré tout le respect qu’il lui doit.

(Source : Nettali, 4 avril 2009)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)