twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

« Made in Sénégal » : une plateforme digitale pour booster les Petites et Moyennes entreprises

mardi 11 avril 2017

Le ministre du Commerce, Alioune Sarr a officiellement lancé ce mardi le projet « Made in Sénégal ». Un projet tripartite avec le Sénégal, le Centre du Commerce International de Genève (ITC), l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et le secteur privé sénégalais, qui a pour objectif, dans sa première phase, d’appuyer la compétitivité de vingt (20) petites et moyennes entreprises (PME), dont dix (10) jeunes entrepreneurs sénégalais, en les connectant aux marchés via la plateforme, tout en leur faisant s’approprier les techniques, outils et solutions disponibles dans cette démarche.

Le Ministère en charge du Commerce à travers l’Agence Sénégalaise de Promotion des Exportations (ASEPEX) et en collaboration avec le Centre du Commerce International de Genève (ITC), l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et le secteur privé sénégalais, a présidé ce mardi le lancement officiel de la plateforme de e-commerce qui vise la promotion du « Made in Sénégal ».

Selon Alioune Sarr, ce projet rentre dans la stratégie globale d’appuis au secteur privé défini par le Plan Sénégal Emergent (PSE). « Le projet a pour objectif, dans sa première phase, d’appuyer la compétitivité de vingt (20) petites et moyennes entreprises (PME), dont dix (10) jeunes entrepreneurs sénégalais, en les connectant aux marchés via la plateforme « Made in Sénégal », tout en leur faisant s’approprier les techniques, outils et solutions disponibles dans cette démarche », déclare le ministre en charge du Commerce.

Poursuivant Alioune Sarr de souligner que « le e-commerce, est devenu incontournable et c’est le secteur où nous avons plus de capacité ouverte pour lutter contre le chômage des jeunes. Car le e-commerce, c’est plus de 2000 milliards de dollars de PIB (Produit Intérieur brut au niveau mondial, c’est pourquoi la question de l’innovation et de la connectivité de nos entreprises est plus que nécessaire ». C’est la raison pour laquelle, il a tenu à saluer cette initiative : « La mise en place des fédérateurs des acteurs du e-commerce au Sénégal ».

Partenaire de l’Etat du Sénégal dans la mise en œuvre de ce programme de digitalisation, la Directrice des Divisions des marchés de l’ITC affirme que « ce projet tripartite est une innovation, dans les solutions proposées aux clients. Il permet aussi de mutualiser les vingtaines de projets existants et qui seront accompagnées sur le plan digital à ouvrir des succursales au niveau international, ce qui est une transformation structurelle de l’économie en inclusion sociale ». C’est pourquoi, « nous voulons que cette initiative puisse faire tache d’huile et s’élargir à d’autres secteurs de l’économie », se réjouit l’ancienne ministre, Aicha Agne Pouye.

Ledit projet qui concerne six (6) pays d’Afrique francophone, vise, selon les propres termes du Directeur régional de l’Organisation internationale de la francophonie (Oif), Mouhamed Konaté, « également à participer à la formalisation des projets des jeunes mais aussi à résorber le taux de chômage au Sénégal et afin la promotion de l’emploi en Afrique francophone ».

Khadim Fall

(Source : Pressafrik, 11 avril 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)