twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Madagascar : Des projets de câbles optiques démarrent cette année

mercredi 17 janvier 2018

Des opérateurs malgaches investissent actuellement dans deux projets à câbles optiques sous-marins. Au vu des calendriers, leur construction démarrera cette année.

Le secteur télécommunication ne cesse d’évoluer. En matière d’infrastructure, deux projets de câbles optiques sous-marins rôdent sur les côtes malgaches. Les opérateurs du pays participent activement, comme Telma ou encore Orange, dans les investissements de ces projets. C’est le cas, par exemple, du projet MElting poT Indianoceanic Submarine System (Metiss), ou encore du câble Fly Lion 3.

Six opérateurs du secteur des télécommunications à Madagascar, à Maurice et à La Réunion ont signé un accord en décembre dernier pour la construction et la gestion du câble Metiss. Le consortium est composé des opérateurs Telma, CEB FiberNet, Emtel, Canal+ Telecom, SFR et ZEOP. Cette infrastructure numérique vient répondre au besoin de connectivité de la région, besoin qui se fera d’autant plus sentir que les câbles actuels approchent de leur fin de vie. Elle reliera ainsi les pays de l’océan Indien à l’Afrique du Sud.

«  Le projet Metiss est inédit par son ampleur et l’implication directe d’opérateurs qui dépassent la logique concurrentielle. Il est également ambitieux mais réaliste. Et tout le monde y gagnera, en premier lieu les consommateurs et le secteur privé qui ont des attentes légitimes pour ce qui est de l’accès, des coûts et du débit de l’internet  », a déclaré Patrick Pisal Hamida, administrateur directeur général de Telma et non moins président du consortium Metiss, à l’issue de la signature de l’accord entre les six opérateurs à Maurice en décembre.

Pour Madagascar, un point d’atterrissement est prévu à Tolagnaro. Ce qui permettra à la Grande île de bénéficier d’une nouvelle sortie internationale, évitant ainsi le chaos si des incidents surviennent sur les infrastructures existantes. L’année dernière, l’endommagement du câble optique sous-marin au large de Toliara avait entraîné de grosses perturbations de l’internet à Madagascar. Voilà donc une autre option permettant de bénéficier d’une connectivité en permanence.

Car, ce projet qui bénéficie de l’accompagnement de la Commission de l’océan Indien, permettra aux pays de la région d’avoir une connexion internet à très haut débit. Le câble, long de 3 000 kilomètres, est doté d’un débit de 24 000 gigabits par seconde, soit mille fois la vitesse de connexion disponible à Madagascar. La construction de ce câble, particulièrement importante pour le développement numérique dans la Grande île, coûte la bagatelle de 40 millions d’euros. Le chantier débutera dès ce mois-ci pour que Metiss soit opérationnel au premier semestre 2019.

(Source : L’Express, 17 janvier 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)