twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Macky Sall : Le Sénégal travaille avec Microsoft pour faciliter l’accès des citoyens aux TIC

lundi 25 octobre 2004

Le Premier ministre sénégalais Macky Sall a révélé que son Gouvernement travaille avec la multinationale Microsoft pour "faciliter l’accès des citoyens aux services et aux logiciels". Dans une déclaration faite à la presse à l’issue de l’audience qu’il a accordée au président de Microsoft pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient, Jean Philippe Courtois en visite au Sénégal, M. Sall a souligné que cette collaboration est destinée : "à bâtir des convergences et une plate-forme commune dans le cadre du cyber Village".

"Nous pensons que ce que nous sommes en train de faire avec Microsoft entre dans le cadre de la volonté de bâtir des stratégies de financement de l’acquisition de l’ordinateur par le citoyen ordinaire", a ajouté le chef du gouvernement, qui avait auparavant présidé la cérémonie de signature d’un protocole d’accord entre M. Courtois et le Directeur général de l’Agence de l’Informatique de l’Etat, Mouhamed Tidiane Seck, en présence du Conseiller spécial du président de la République chargé des Nouvelles Technologies, Ousmane Sy.

Pour Macky Sall : "c’est par ce type de convention que nous arriverons à faire des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) un vecteur de croissance".

Selon le chef du Gouvernement, le Sénégal "a eu la chance d’avoir un secteur des télécommunications en avance en Afrique subsaharienne par le système de transmission de données grâce à une bande passante très importante".

"Nous avons la chance d’avoir eu un niveau de formation assez important pour nos étudiants, ce qui fait que les Sénégalais dans ce domaine montrent des prédispositions assez importantes", a-t-il dit, ajoutant que "c’est cela qui explique d’ailleurs le développement fulgurant des télés-services".

Parlant de la présence des NTIC dans l’Administration, M. Sall a indiqué que "le Gouvernement vient de lancer un programme d‘Intranet gouvernemental pour faciliter les échanges entres les services". Ce programme "va permettre de raccourcir les délais et de faire en sorte que le secteur public soit à la portée des citoyens".

"Dans l’éducation, l’informatique est un outil qui va permettre à nos étudiants et à nos élèves d’accéder à un niveau de connaissance jusque-là inégalé", a par ailleurs souligné le Premier ministre ajoutant que les étudiants "pourront visiter les bibliothèques du monde".

Il a salué, à cet égard, le partenariat que Microsoft vient de signer avec le ministère de l’Education et l’Agence de l’Informatique de l’Etat.

(Source : APS, 25 octobre 2004)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)