twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lutte contre les malversations et le piratage sur Internet : Le Sénégal sécurise son domaine .sn

jeudi 6 octobre 2016

Il n’est plus possible de détourner le domaine .sn. L’assurance est donnée par son gestionnaire Alex Corenthin. Ce dernier qui s’exprimait hier au cours d’un atelier de formation sur le DNS indique que tout internaute qui se connecte sur un site en .sn peut s’assurer que cela correspond à un nom de domaine légalement enregistré.

Le gestionnaire du .sn, Alex Corenthin, rassure les utilisateurs d’internet au Sénégal. Il n’est plus possible, dit-il, pour les pirates ou autres personnes malveillantes de détourner le domaine .sn. Tout a été sécurisé, conforte M. Corenthin qui explique que cette décision est partie du constat que depuis plusieurs années, l’internet n’était pas assez sécurisé. Ainsi, les pirates profitaient de cette absence de sécurité pour faire des malversations. Ces hackers visaient plus les banques.

M. Corenthin qui s’exprimait hier, à l’Ucad 2, en marge d’un atelier organisé par l’Association africaine des noms de domaines et NIC Sénégal, souligne que les pirates faisaient plus du ‘’defacing’’, c’est-à-dire quand le client d’une banque essaie de se connecter sur le site web de son institution bancaire pour faire des transactions, le pirate l’envoie vers un faux site. Ainsi, une fois que le client saisit son numéro de compte bancaire et son mot de passe, le pirate capte toutes ses données et a maintenant la possibilité de vider tout le compte. Toutefois, dit-il, ces malversations sur internet ne peuvent plus prospérer parce que le DNS ou nom de domaine a été sécurisé.

‘’Personne ne peut voler le .sn’’

Par ailleurs, le président du comité Exécutif de l’Association africaine des noms de domaines, Alex Corenthin, indique que tout utilisateur d’internet qui se connecte sur un site en .sn peut s’assurer qu’il est bien protégé et que le site web qu’il est en train de parcourir n’est pas sous l’effet d’un pirate. ‘’Aujourd’hui, personne ne peut voler le .sn. Il y a une garantie et une fiabilité de l’information. Nous garantissons que quand vous demandez un site en .sn, vous êtes sûr d’obtenir une information que personne d’autre que nous ne peut vous donner. C’est comme s’il y a un certificat d’authenticité du nom de domaine’’, dit-il avec assurance. D’après le gestionnaire administratif de l’IANA, le Sénégal est certifié dans la gestion du nom de domaine au même titre que le Kenya, l’Egypte, Madagascar et le Maroc.

Sur un autre registre, M. Corenthin salue la décision du président de la République Macky Sall de demander aux membres du gouvernement de ne plus lui écrire via des adresses électroniques en Gmail, Yahoo, Hotmail… Cela, dit-il, montre qu’il y a une volonté politique de faire la promotion du domaine .sn. ‘’On ne pouvait pas comprendre qu’un ministre de la République écrive au Président avec un yahoo.fr ou un gmail.com. L’Etat doit être le premier vecteur de la promotion du .sn’’, dit-il. Cette décision du chef de l’État, renseigne Alex Corenthin, est un ‘’acte qui aura un impact sur le développement du .sn mais sur l’image du Sénégal dans la sphère de gestion des noms de domaine’’.

Aliou Ngamby Ndiaye

(Source : Enquête, 6 octobre 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 606 817 abonnés Internet

  • 9 340 927 abonnés 2G+3G (97,20%)
  • 135 690 clés Internet (1,40%)
  • 111 795 abonnés ADSL (1,20%)
  • 18 405 abonnés bas débit (0,20%)
    - Liaisons louées : 21 114

- Taux de pénétration des services Internet : 62,97%

(ARTP, 31 décembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 290 636 abonnés
- 224 105 lignes résidentielles (77,11%)
- 66 463 lignes professionnelles (22,87%)
- 1 148 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,91%

(ARTP, 31 décembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 758 366 abonnés
- Taux de pénétration : 103,29%

(ARTP, 31 décembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)