twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lutte contre la cybercriminalité au Sénégal : Le magistrat Pape Assane Touré plaide pour un cadre juridique approprié

lundi 24 novembre 2014

Le magistrat sénégalais Pape Assane Touré a souligné, samedi dernier, la nécessité d’un cadre juridique approprié et la formation des magistrats pour mieux faire face au phénomène de la cybercriminalité. Intervenant au cours de la cérémonie de dédicace de son ouvrage intitulé « Le traitement de la cybercriminalité devant le juge : l’exemple du Sénégal », Pape Assane Touré a indiqué que la cybercriminalité est plus qu’un mythe au Sénégal, elle constitue une réalité. Cette rencontre était présidée par le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Sidiki Kaba.

La cybercriminalité est plus qu’un mythe au Sénégal. Le magistrat Pape Assane Touré est formel. Intervenant au cours d’une cérémonie de présentation de son ouvrage, tenue samedi dernier, le magistrat a indiqué que les études faites par les juridictions ont permis de se rendre compte de l’existence du phénomène. « On pensait que la cybercriminalité est un mythe, n’est pas une réalité. Mais à la réflexion, on se rend compte que c’est un phénomène réel », a-t-il souligné.

Il a ainsi préconisé la nécessité d’un cadre juridique approprié et le renforcement de la formation des magistrats en matière de cybercriminalité pour faire face à ce phénomène. « La menace est bien réelle et le législateur seul ne peut apporter des réponses concernant, par exemple, le piratage dans le domaine informatique ». Pour autant, « Il faut un cadre juridique approprié et un juge qui ose aller au-delà des faits pour trouver des solutions originales au phénomène de la cybercriminalité. Les instances juridiques, les intermédiaires de l’Internet, les conditions d’accès, d’hébergement voire tous les acteurs doivent aller ensemble pour trouver une réponse globale et définitive à la cybercriminalité », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter, dans la foulée, que son ouvrage édité chez L’Harmattan (France), tente, d’apporter des éléments de réponse au plan juridique à la lutte contre la cybercriminalité.

De son côté, le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, a indiqué que cette publication offre une bonne base pour aller de l’avant, comprendre les instruments et les outils pour une répression adéquate de cette forme de délinquance. Ainsi, il a annoncé une nouvelle école de formation qui permettra, selon lui, aux magistrats sénégalais de « renforcer leur expertise pour mieux rendre la justice et faire que la justice soit d’avantage au service des usagers de la justice et des justiciables ». Au final, il a expliqué : « La cybercriminalité est une des formes modernes de la délinquance que nous avons pu voir avec l’avènement de la société numérique. Et on ne peut pas utiliser des instruments classiques contre ces personnes qui commettent ces crimes ».

Nando Cabral Gomis

(Source : Sud Quotidien, 24 novembre 2014)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)