twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lutte contre la contrefaçon de téléphones portables

jeudi 23 janvier 2014

Dakar, 22 janvier 2014 - Les 06 et 07 Janvier derniers, Samsung Electronics Co., Ltd, leader mondial de l’industrie électronique, en collaboration avec la Brigade nationale de lutte contre la piraterie et la contrefaçon, a organisé à Dakar des raids dans plusieurs marchés de la capitale, qui se sont soldés par la saisie de mille huit cent quarante-six (1846) téléphones contrefaits dans plusieurs points de vente.

Samsung a annoncé vouloir s’opposer plus fermement aux fabricants et fournisseurs de téléphones portables contrefaits qui sèment la confusion auprès des acheteurs souhaitant se procurer la qualité d’origine Samsung. La multinationale souhaite en effet, mieux protéger le consommateur et faire en sorte qu’il soit assuré d’acheter des produits de qualité Samsung. La compagnie redouble donc d’efforts pour faire respecter ses droits de propriété intellectuelle, enquêtant pour débusquer les fournisseurs qui contrefont ces articles et fournissent ainsi des produits de qualité inférieure et assortis d’aucune garantie.

Dans ce cadre, non seulement Samsung repère et met fin aux agissements de ces opérateurs illicites par le biais de campagnes de raids à l’instar de celles organisées précédemment en Mars et Avril 2013, mais l’entreprise intente également des actions en justice contre ces contrefacteurs. Ces initiatives sont possibles grâce à la collaboration étroite entretenue avec les autorités judiciaires spécialisées dans la défense des droits de propriété industrielle ainsi que la brigade nationale de lutte contre la piraterie et la contrefaçon.

De telles initiatives s’inscrivent dans la démarche du groupe Coréen d’accompagner les pouvoirs publics dans la lutte contre la contrefaçon, considérée comme une infraction au Sénégal et qui constitue un véritable frein à l’innovation technologique, à la création d’emplois et de richesses ainsi qu’aux investissements directs étrangers. En parallèle, Samsung propose régulièrement des formations et des sessions de sensibilisation aux équipes commerciales déployées dans les points de ventes, notamment pour leur indiquer, pour chaque nouveau produit, comment différencier les produits originaux des produits contrefaits. Ces sessions ont lieu en permanence. Le groupe a aussi dédié un fonds mondial pour la protection de la propriété intellectuelle et s’engage à poursuivre de manière permanente cette lutte contre la contrefaçon au Sénégal et sur tout le continent en partenariat avec les autorités publiques compétentes par le biais de raids, d’un contrôle des importations aux frontières et de campagnes de sensibilisation des consommateurs.

Ces efforts de sensibilisation de Samsung comprennent également des actions marketing consistant à apposer une étiquette « Produit Authentique » sur certains produits stratégiques commercialisés de même que la mise à disposition de plaquettes et de PLV chez les revendeurs qui adoptent ce système de labellisation. Au Sénégal, Samsung a également mis en place un numéro d’appel gratuit pour répondre aux questions des consommateurs.

En outre, Samsung se défend fermement contre toute atteinte à ses droits de propriété intellectuelle portée à sa connaissance. Il s’agit non seulement de protéger les technologies inventées par le groupe mais également de préserver sa réputation mondiale de fournisseur fiable. Dans ce but, Samsung a mis sur pied une équipe de spécialistes qui collabore étroitement avec des juristes et des spécialistes pour prendre les mesures les plus efficaces.

« Nous devons réagir plus rapidement et de façon plus stricte à l’accroissement des contrefaçons », précise la direction du groupe. « Les produits imités ont introduit le doute dans l’esprit de nos clients et entraîné une certaine confusion sur le marché. Nous sommes convaincus que nos efforts constants de sensibilisation et de contrôle contribueront à enrayer ce phénomène et déboucheront sur un meilleur service pour nos clients. »

(Source : Communiqué de Samsung, 22 janvier 2014)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)