twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Louga : des jeunes formés à la promotion de la SR par les TIC

samedi 5 juillet 2014

Une session de formation sur l’utilisation des réseaux sociaux, s’est ouverte samedi à Louga (nord), avec la participation d’une trentaine d’adolescents et de jeunes, dans le cadre de la promotion de la santé de la reproduction et de la lutte contre la drogue, a constaté l’APS.

"Nous voulons à travers cette formation utiliser les technologies de l’information et de la communication notamment les réseaux sociaux pour délivrer des messages de prévention aux MST et à la promotion de la santé de la reproduction", a dit à l’APS, Cheikh Mohamadou Makhtar Ndao, coordonnateur du Centre conseils ados de Louga, à l’initiative de cette formation.

"L’objectif visé est de profiter du succès des réseaux auprès de notre public cible, les adolescents et les jeunes. L’Internet est un moyen puissant de diffusion et de vulgarisation de messages. A la fin de cette formation, ces jeunes vont investir la toile pour nous servir de relais", a-t-il fait valoir.

Selon lui, ils auront ainsi à échanger avec d’autres jeunes du Sénégal et d’ailleurs, sur les préventions contre le VIH Sida, les maladies sexuellement transmissibles et les méfaits de la drogue.

"La formation entre dans le cadre de l’amélioration de la santé de la reproduction des adolescents et des jeunes qui est notre mission. Les réseaux sociaux sont beaucoup utilisés par les jeunes quand bien même l’existence de dangers liés à cette utilisation", a averti M. Ndao.

Il a ainsi souligné la nécessité de faire prendre conscience aux jeunes des risques liés à certains comportements et postures sur la toile. Lesquels pourraient à l’avenir compromettre une carrière ou une ambition dans une vie d’adulte.

La session de formation qui se tient au Centre de recherche et d’essais de Louga entre dans le cadre d’un programme initié en 2013, en partenariat avec l’UNFPA. Cette initiative permet de contourner le manque de moyens du Centre de conseils ados de Louga à toucher le maximum de jeunes possible, selon M. Ndao.

A cet égard, il a invité les pouvoirs publics à tout mettre en œuvre pour renforcer les moyens humains et matériels de cette structure, afin de lui permettre de jouer pleinement son rôle.

(Source : APS, 5 juillet 2014)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)