twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Limitation de la fuite des cerveaux : L’Ucad se dote de grilles de calcul

mercredi 15 octobre 2008

La mise en place du projet de grilles de calcul à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) contribuera à réduire le départ des enseignements-chercheurs vers les pays développés.

Le Sénégal fait partie des six pays africains devant bénéficier du projet de mise en place de grilles de calcul initié par l’Unesco et Hewlett-Packard (Hp). Le Centre de Calcul de l’Ucad est le point focal de ce projet au Sénégal. La structure a déjà réceptionné des serveurs, des ordinateurs portables, des imprimantes, et ses ingénieurs ont reçu une formation appropriée. Ce dispositif facilitera les échanges entre les chercheurs africains expatriés et ceux restés sur le continent. « L’objectif du projet est de trouver des solutions pour passer de la fuite des compétences à leur reconquête en Afrique. Le projet cible des laboratoires universitaires et des centres de recherche et se propose de contribuer au renforcement des capacités nationales en facilitant le développement et le renforcement des liens et des réseaux réunissant des experts expatriés et leurs pairs dans leur pays d’origine à travers des activités de recherches. », explique le directeur du Centre de Calcul de l’Ucad, le docteur Ibrahima Niang. Pour ce dernier, le départ des chercheurs africains vers les pays développés s’explique par l’absence des ressources leur permettant d’effectuer leurs travaux sur place, d’une part, et d’autre part, d’améliorer leurs conditions matérielles et financières. « L’objectif principal de ce projet est donc de transformer la fuite des compétences en gain, en mettant en place, dans les pays d’Afrique, des ressources de recherches aux mêmes normes que celles du Nord. Ainsi, les expatriés peuvent participer à travers ces outils disponibles et accessibles partout à la recherche scientifique de nos universités et centres de recherche », avance le directeur du Centre de Calcul de l’Ucad.

Pour bien assumer cette nouvelle mission, le centre a obtenu le concours du Centre national de la recherche scientifique en France (Cnrs). La collaboration a permis de faire fonctionner la première grille au Sénégal et en Afrique au Sud du Sahara. « Aujourd’hui, la grille Grid-Ucad est connectée à l’infrastructure de grille européenne Egee (Eu-Egee Eu-Egee (Enabling Grids for E-sciencE). Grâce à l’appui du Cnrs, Grid-Ucad a été testée et validée par toutes les instances de Egee. Cela veut dire que nos utilisateurs de la grille peuvent accéder à toutes les ressources de Egee, en terme de puissance de calcul et capacité de stockage », révèle le directeur du Centre de Calcul, de l’Ucad. Cet outil ouvre de nouvelles perspectives aux enseignants-chercheurs et contribuera à la formation des ressources humaines. « La grille Ucad est une réelle opportunité pour l’université de proposer à ses enseignants chercheurs un service d’appui pour la recherche dédié aux applications demandant puissance de calcul et grandes capacités de stockage. A travers ce projet, nous sommes en train de développer une expertise locale qui sera utile pour les grilles nationale et sous-régionale », indique le directeur du Centre.

Idrissa Sané

(Source : :Le Soleil, 15 octobre 2008)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)