twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lien entre les populations : Radio Ranérou-Ferlo brise l’isolement de la zone

mardi 19 juin 2007

Depuis l’année 2005 le silence radio, dans la zone de Ranérou Ferlo est un vieux souvenir avec la mise en service d’une radio communautaire dans le département. Sans téléphone, sans électricité, Radio Ranerou, où l’on s’exprime exclusivement en langue Hal pulaar, sert à la fois à informer, à communiquer avec les populations et entre elles-mêmes.

Radio Ranerou comme on l’appelle couramment est une station multimédia implantée au cœur de la commune de Ranerou ferlo, en pleine zone sylvo pastorale. Elle a un audimat très élevé du fait de l’enclavement radiophonique de la zone. La radio est très écoutée dans toute la zone sylvo-pastorale qu’elle arrose.

Il faut noter ici que le réseau du téléphone portable se fait encore désirer du fait que la Sonatel n’a pas encore fini de connecter la ligne téléphonique qui devrait raccorder ce village au reste du monde .

C’est une option qui est impatiemment attendue par les populations car, le téléphone portable devrait soulager les populations qui ont des appareils « aphones » pour le moment, dés l’entrée dans la zone. Seuls les téléphones fixes que l’on compte sur le bout des doigts sont un luxe pour le moment, en attendant que les foyers soient branchés ainsi que les infrastructures et services d’utilité publique nécessaires au développement de Ranerou Ferlo.

La radio Communautaire a vu le jour grâce à un financement de l’ambassade de Suisse et Unesco BREDA pour un coût de 14 millions de Francs CFA. Ces partenaires ont senti son utilité, dans le sens bien compris du droit à l’information.

Pour le directeur du centre multimédia Samba Hamedel Diallo, l’impact de la radio est incommensurable au service des populations en émettant exclusivement en langue Al Pulaar. "C’est un outil de communication fort prisé par les populations dans la mesure où ce sont les communautés rurales, les villages et hameaux qui s’en servent pour briser leur isolement ".

Ainsi donc tous les secteurs de la vie socio-économique sont servis "Par exemple dans le Domaine de la santé, la sensibilisation se fait maintenant sur les ondes pour une campagne de vaccination ce qui donne des résultats très positifs, même dans les coins les plus reculés." a souligné M. Samba Hamedel Diallo, qui a ajouté que les communiqués des différents marchés des loumas dans le Fouta sont annoncés sur les lieux pour permettre aux populations de s’approvisionner sur toutes les denrées de premières nécessités.

Un programme fort alléchant d’écoute pour les associations des jeunes, des groupements de promotion féminine est concocté pour leur permettre de dérouler leurs activités à travers des messages. Aussi le service des Eaux et Forêts y trouve son compte puisque la sensibilisation des populations sur les feux de brousse a fait que le nombre et l’intensité des incendies a diminué sensiblement en collaboration avec le PAPEL pour conscientiser les éleveurs sur la sauvegarde du tapis herbacé.

Durant la campagne électorale de la présidentielle de février 2007, aux élections législatives, la Radio Communautaire a été d’une grande utilité pour tous les politiciens en communiquant avec les populations de la zone. Son rayon d’émission est de plus de 50 km, en desservant les localités de Vélingara, de Oudalaye, Logaré, les trois communautés rurales du Ferlo.

Comme le téléphone ne fonctionne pas du tout, la radio sert de relais incontournable pour les villages qui profitent de l’aubaine ainsi offerte . "Certains vont même jusqu’à s’enquérir de la situation des malades évacués au poste de Santé de la Commune de Ranerou, autant d’activités auxquelles s’adonne cette Radio communautaire."

Mais toutefois elle n’a pas encore atteint sa vitesse de croisière par rapport à des difficultés liées à la fourniture d’électricité, car si le courant a sorti des ténèbres une bonne partie de la zone sylvo-pastorale, "La radio communautaire indique Samba Hamedel Diallo, fonctionne par groupe électrogène car la SENELEC tarde à nous brancher sur le Réseau.

La demande est faite depuis l’installation, mais non encore satisfaite "se désole -t-il. Aussi les recettes tirées n’ont pas encore fait les effets escomptés, puisque tout est dépensé à alimenter le groupe électrogène pour faire marcher la Radio. En somme toute la communauté de Ranerou Ferlo attend une plus grande assistance à ce service multimédia de télé centre, Cybercaféau service des populations, mais aussi pour la réalisation d’autres infrastructures dans cette zone sylvo pastorale.

Babacar Maurice Ndiaye

(Source : Le Soleil, 19 juin 2007)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)