twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Libération d’Assane Diouf : les non-dits d’une remise en liberté

mardi 8 janvier 2019

La libération d’Assane Diouf, « l’insulteur public numéro 1 », ne s’est pas faite sans conditionnalités. En effet, l’ex détenu a été déclaré souffrant de « troubles psychiques » et par conséquent va être contraint de fréquenter un centre spécialisé.

De l’avis de son avocat, « la décision prise contre Assane Diouf est de le mettre en liberté mais aussi de le discréditer en le présentant comme un malade mental. Puisque le tribunal a demandé à ce qu’il se soumette à des examens psychiatriques mais le tribunal n’a pas pris des dispositions appropriées pour que cela puisse se faire. Ce qui veut dire que c’est une décision qui n’a pas de sens, qui n’est pas applicable », a déploré Me Ciré Clédor Ly.

Ce dernier ajoute : « le tribunal a retenu contre lui la privation du droit d’association, privation du droit de parole, privation du droit d’expression, privation du droit d’avoir une opinion, privation apparaître dans une télévision, de parler à la radio et même de paraître dans une vidéo. L’ensemble des libertés et des droits d’Assane Diouf ont été confisqués. Cela veut dire, en clair que nous allons interjeter appel et je pense que cette décision on la soumettra aussi au comité des droits de l’homme parce qu’il faut que l’on sache que ce pays obéit à des règles, à une constitution et que ce pays n’est pas isolé, il est dans un concert de nations et il y a des chartes qu’il se doit de respecter », rapporte emedia.sn.

(Source : SeneNews, 8 janvier 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)