twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les travaux de déploiement du SACS, le câble qui relie l’Angola au Brésil, ont démarré

mercredi 6 avril 2016

A travers un communiqué, Angola Cables S.A. et NEC Corporation ont annoncé le démarrage des travaux de déploiement du South Atlantic Cable System (SACS). C’est le premier câble sous-marin de fibre optique reliant l’Afrique à l’Amérique du Sud, dans l’hémisphère Sud. Le site d’informations itnewsafrica.com rapporte que l’infrastructure de 6200 km, dont l’entrée en service est prévue à la mi-2018, est financée à hauteur de 160 millions de dollars US par la Japan Bank for International Cooperation (JBIC) et Sumitomo Mitsui Banking Corporation (SMBC), avec le support de la Nippon Export and Investment Insurance (NEXI) via la Banco de Desenvolvimento de Angola (BDA).

SACS débute à Luanda, la capitale angolaise, pour chuter à Fortaleza, ville du Brésil. La nouvelle autoroute haut débit permettra à l’Angola d’accéder à des transmissions de données internationales de grande capacité. De la ville de Fortaleza, le câble SACS pourra également être connecté à un autre système de câble qui chute à Miami en Floride. Ainsi, à travers l’Angola, le SACS permettra aussi à l’Afrique d’être connectée directement aux Etats-Unis. Le SACS est doté d’une capacité de 40Tbps.

A travers le SACS, Antonio Nunes, directeur général d’Angola Cables S.A. a expliqué que le « principal objectif est d’améliorer la qualité des communications entre l’Afrique et les Amériques, en créant une toute nouvelle route dans l’hémisphère sud, fournissant des offres de produits de capacité de pointe et de soutien pour les régions aux demandes en capacités data élevées, pour aujourd’hui et demain ».

(Source : Agence Ecofin, 6 avril 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)