twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les travailleurs de la Sonatel annoncent 120h de grève dès le 14 mars

vendredi 11 mars 2016

Au cours de la conférence de presse organisée le 10 mars 2016, les travailleurs de la Société nationale des télécommunications (Sonatel) ont annoncé cinq de grève. Le mouvement qui débute le 14 mars 2016 est la poursuite des activités de contestation contre le projet d’externalisation de la maison mère Orange, rapporte le site senepeople.com.

Au cours de la conférence de presse, Ndèye Founé Niang Diallo, responsable syndicale à la Sonatel, a dénoncé un certain nombre d’actes qui traduisent que l’externalisation est engagée depuis longtemps dans les filiales ou partenaires Orange dans la zone AMEA. Elle a révélé que « le trafic international de nos filiales qui passait par le Sénégal est détourné pour transiter par la France, les nominations des directeurs généraux sont faites par Orange France qui n’en a ni le droit ni la légitimité, la plateforme Orange Money, initiée et démarrée au Sénégal, est déportée en Roumanie suspendant dans les airs des milliards de francs CFA »

D’après Ndèye Founé Niang Diallo, « de tels projets ont un impact sur l’économie et la souveraineté du Sénégal (…) et sont menés au mépris des objectifs déclinés dans le pacte de partenariat entre la Sonatel et Orange France ».

Aux côtés des travailleurs de la Sonatel, se sont mobilisées plusieurs autres organisations syndicales et Ong qui soutiennent leur combat. Parmi celles-ci figurent le Syndicat national des travailleurs des postes et des télécommunications du Sénégal (SNTPT), le Mouvement du 23 juin, Leadership, Ethique, Gouvernance, Stratégies pour l’Afrique (Legs Africa), PASTEEF, Y en a marre, la Coalition Non aux APE et l’ONG 3D.

Justifiant la présence du Mouvement du 23 juin aux côtés des agents de Sonatel, Mamadou Mbodj, le coordonnateur du M23 que cite actusen.com, a déclaré que le « problème, qui touche la Sonatel, doit inquiéter tout le monde ; ce n’est plus leur problème, il s’agit de défendre le patriotisme économique, c’est pourquoi nous avons fait la jonction de toutes les forces vives de la Nation, y compris les Partis politiques ».

(Source : Agence Ecofin, 11 mars 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)