twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les services Fintech ont rapporté 622,97 millions $ de revenus au groupe sud-africain MTN en 2019

dimanche 15 mars 2020

Les services de Fintech offerts par MTN Group sur l’ensemble de ses marchés lui ont rapporté 10,1 milliards de Rands (622,97 millions $ au taux actuel) de revenus au cours de l’année 2019, a appris l’Agence Ecofin d’une présentation de l’entreprise, faite à ses investisseurs. Cette performance s’affiche en hausse de 27% par rapport à l’année 2018.

Les dirigeants du groupe basé en Afrique du Sud, font savoir que ce niveau de revenus a été soutenu par une conjonction de facteurs favorables sur les deux principaux axes de ce segment de services que sont les prêts de crédit à la clientèle et les services financiers via le mobile. MTN revendique ainsi 35 millions d’abonnés actifs à son service Mobile Money, contre 7,5 millions, il y a quelques années.

Ce volume des abonnées a généré une valeur globale des transactions de 96,1 milliards $, sur un nombre de 9200 opérations par minute. L’opérateur revendique aussi 6,2 millions de polices d’assurance souscrites et 787 millions $ de microcrédit accordés. Malgré cette solide performance des services financier via le mobile, 2/3 des revenus Fintech sont encore le fait des intérêts perçu sur les prêts de communication.

« Nous constatons qu’en matière de fintech, le prêt de crédits de communication est un business plus mature. Il affiche toujours une bonne croissance. Du côté des services financiers digitaux, nous nous attendons à une croissance beaucoup plus importante de la clientèle et à une croissance beaucoup plus importante des services, en plus de l’activité traditionnelle de paiement de transfert en espèces », a fait savoir Rob Shuter, le DG du groupe sur le départ, et qui répondait à un investisseur.

Par pays, le Ghana est le pays qui génère le plus de revenus du segment Fintech chez MTN, avec une contribution de 2,8 milliards de Rands. Il est suivi de l’Ouganda, marché qui a contribué à hauteur de 1,67 milliard de Rands.

Le Nigéria est troisième sur ce segment, avec des revenus de 1,4 milliard de Rands. Mais les choses devraient rapidement changer. MTN a obtenu d’Abuja la licence de super-agent, qui lui permettra de déployer son service de paiement mobile dans le pays.

Idriss Linge

(Source : Agence Ecofin, 15 mars 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)