twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les secrets de la loi de finances 2017 : Les trois nouvelles taxes de Macky

mercredi 19 octobre 2016

L’assiette budgétaire du Sénégal a connu quelques retouches de la part du président de la République. Macky Sall compte relooker la loi de finances 2017 à travers trois nouvelles taxes.

C’est la chasse aux milliards. Macky Sall en a besoin pour terminer ses projets qu’il compte financer sur ressources propres. C’est son choix, mais il faut en payer le prix. Dans cette recherche effrénée d’argent, le chef de l’Etat a décidé de faire saigner trois secteurs qui vont supporter les coûts. Le procédé est clair. Le Président a sorti son sabre fiscal pour imposer de nouvelles taxes qui, à terme, doivent rapporter au Trésor public des recettes budgétaires de l’ordre de 250,1 milliards FCfa. Cette manne financière sera acquise grâce à trois mesures prises par le chef de l’Etat. Lesquelles ont été introduites dans la Loi de finances (Lf) 2017 soumise à l’Assemblée nationale. Après adoption de la Lf par les députés, il sera institué une taxe de 3 FCfa par kilogramme sur le ciment vendu ou exporté au Sénégal. Cette mesure est motivée par le constat selon lequel les ressources fiscales attendues dans le secteur de la cimenterie ne sont pas à la hauteur du dynamisme du marché. Il faut rappeler que la production des trois cimenteries (Sococim, Ciments du Sahel et Dangote) fonctionnant actuellement au Sénégal est estimée à environ 6 millions de tonnes par an dont près des 2/3 sont vendus à l’intérieur du territoire sénégalais.

Après le ciment, le Président Sall va se tourner vers les champs d’arachide pour récolter des milliards FCfa. La Loi de finances prévoit la création d’un droit de sortie sur l’arachide, c’est-à-dire un prélèvement douanier sur les exportations de ce produit, d’un montant de 15 FCfa par kilogramme net pour les arachides en coque et 40 FCfa par kilogramme net pour les arachides décortiquées. L’explication d’une telle mesure réside, d’après le document de la Lf, dans le fait que les volumes d’arachide exportés ont crû de plus de 500% depuis 2011. Or, l’arachide étant largement subventionnée par le Trésor (soit directement par les intrants, soit indirectement à travers les incitations fiscales accordées aux producteurs), une absence de taxation à la sortie reviendrait à transférer le bénéfice de cette subvention vers des consommateurs étrangers.

La troisième cible fiscale du Président Sall pour porter les recettes budgétaires de 1834 milliards FCfa en 2016 à 2084 milliards FCfa en 2017, est le secteur des télécommunications. Il s’agit, d’après la Loi de finances, d’instaurer, au profit du budget de l’Etat, un prélèvement spécial sur les télécommunications (Pst) de 1% portant sur le chiffre d’affaires hors interconnexion des exploitants des réseaux de communication ouverts au public. Le paiement des Pst se fait sous forme de versements à effectuer dans les 15 premiers jours suivant la fin de chaque trimestre de l’année civile, sur le montant trimestriel de l’assiette. L’Etat a ainsi décidé de rationaliser la fiscalité de ce secteur par la suppression de la Contribution pour le développement du secteur des télécommunications de l’énergie, qui est une taxe parafiscale et son remplacement par une contribution pour le développement économique qui est un impôt dont le produit va renforcer les ressources de la Loi de finances.

Ndiaga Ndiaye

(Source : L’Observateur, 19 octobre 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

153 153 153 144 144 144 238 238 238 168 168 168 145 145 145 170 170 170 171 171 171 160 160 160 172 172 172 173 173 173 154 154 154 174 174 174 226 226 226 155 155 155 176 176 176 177 177 177 237 237 237 250 250 250 241 241 241 157 157 157 178 178 178 251 251 251 236 236 236 180 180 180 259 259 259 181 181 181 159 159 159 248 248 248 183 183 183 239 239 239 256 256 256 185 185 185 162 162 162 186 186 186 187 187 187 191 191 191 192 192 192 234 234 234 194 194 194 195 195 195 196 196 196 197 197 197 198 198 198 199 199 199 229 229 229 233 233 233 202 202 202 228 228 228 204 204 204 232 232 232 206 206 206 253 253 253 208 208 208 209 209 209 210 210 210 211 211 211 212 212 212 213 213 213 214 214 214 254 254 254 217 217 217 218 218 218 249 249 249 219 219 219 220 220 220 230 230 230 222 222 222 252 252 252 255 255 255 242 242 242 243 243 243 244 244 244 245 245 245 246 246 246 258 258 258 260 260 260 48 48 48 61 61 61 59 59 59 12 12 12 11 11 11 70 70 70 53 53 53 127 127 127 132 132 132 75 75 75 123 123 123 15 15 15 52 52 52 110 110 110 49 49 49 14 14 14 28 28 28 13 13 13 73 73 73 164 164 164 77 77 77 112 112 112 113 113 113 18 18 18 102 102 102 105 105 105 78 78 78 119 119 119 65 65 65 47 47 47 16 16 16 120 120 120 90 90 90 133 133 133 81 81 81 116 116 116 20 20 20 135 135 135 136 136 136 137 137 137 21 21 21 129 129 129 35 35 35 22 22 22 67 67 67 7 7 7 79 79 79 69 69 69 108 108 108 84 84 84 87 87 87 96 96 96 23 23 23 25 25 25 106 106 106 82 82 82 32 32 32 76 76 76 72 72 72 115 115 115 26 26 26 104 104 104 29 29 29 58 58 58 30 30 30 46 46 46 31 31 31 62 62 62 88 88 88 55 55 55 101 101 101 86 86 86 10 10 10 80 80 80 114 114 114 92 92 92 100 100 100 85 85 85 36 36 36 125 125 125 37 37 37 38 38 38 109 109 109 74 74 74 51 51 51 50 50 50 39 39 39 83 83 83 40 40 40 66 66 66 68 68 68 93 93 93 99 99 99 60 60 60 57 57 57 24 24 24 41 41 41 42 42 42 134 134 134 19 19 19 43 43 43 111 111 111 17 17 17 117 117 117 97 97 97 94 94 94 54 54 54 71 71 71 122 122 122 33 33 33 56 56 56 131 131 131 98 98 98 34 34 34 89 89 89 91 91 91 45 45 45 107 107 107

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)