twitter facebook rss

Ressources

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les réseaux sociaux sont à la fois utiles et dangereux

mercredi 5 août 2015

Il fut un temps où il était difficile de rester en contact avec ses amis pendant les vacances du fait de la distance.

Ce n’est vraiment plus le cas de nos jours.

Avec la montée en puissance des réseaux sociaux les individus sont en permanence connectés.

Malheureusement ils représentent un certain danger pour ses membres. Deux problèmes prennent de l’ampleur sur internet. Tout d’abord il y’a le fait que l’intimité disparaît avec le temps, ensuite une certaine addiction s’installe chez les utilisateurs.

Par rapport à l’intimité, les jeunes n’hésitent plus à montrer leurs repas de tous les jours, les endroits qu’ils fréquentent, leur position actuelle grâce à la géolocalisation, les pièces de leur maison, l’argent de leurs parents. Ils prennent leur profil pour un journal intime, alors que ce qu’ils ignorent c’est qu’une information, une fois donnée peut te suivre à vie.

Les photos publiées, ainsi que les statuts sont très révélateurs par rapport à la personnalité de l’individu.

Les entreprises ont déjà commencé à utiliser les réseaux dans le cadre de leurs recrutements. On peut dire donc que c’est déjà mal parti pour bon nombre de jeunes qui aspireront peut être plus tard à être de hauts fonctionnaires, des directeurs généraux, des ministres etc

Les femmes publient des photos sexy, juste à la recherche de likes, retweets. Sans pour autant prendre en compte le fait que plus tard leurs enfants pourront trouver leurs photos partout sur le net, au niveau de faux profils, des sites pornographiques entre autres risques. La pseudo célébrité oui. Mais à quel prix ?

Derrière cet aspect se cache un phénomène encore plus dangereux. L’addiction aux réseaux sociaux.

En effet certaines personnes passent 90% de leur temps sur ces sites. Elles ont tendance à se créer une vie virtuelle et à perdre leur assurance dans la vie réelle.

L’addiction aux réseaux sociaux est entrain de créer un blocage dans les relations entre les enfants et leurs parents.

Ils ne prennent même plus le soin de communiquer avec ceux-ci. Leur principal interlocuteur reste leur machine. Les parents sont toujours les derniers informés sur les agissements de leur progéniture. Ces réseaux sociaux sont susceptibles de créer chez certains individus un manque de confiance pouvant les conduire jusqu’à la dépression. Car les membres de ces communautés ont tendance à montrer uniquement l’aspect reluisant de leur vie,faisant croire aux autres que toute leur vie est en rose.

Dans notre prochain article nous allons parler des moyens qu’il existe pour faire face à cette addiction. Car l’homme ne doit jamais accepter de se faire contrôler par la machine.

Mamadou Mansour Diop

(Source : Diop Multimedia Development Group, 5 aout 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)