twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les prix des ordinateurs, tablettes, téléphones portables vont baisser en Côte d’Ivoire

dimanche 29 novembre 2015

L’ordonnance portant exonération de la taxe sur la valeur ajoutée et réduction de droits et taxes de douanes sur l’acquisition de matériels informatiques et téléphones portables adoptée en commission mercredi 25 novembre 2015. Les ministres Cissé Abdourahmane (Budget) et Koné Bruno (Postes et TIC) ont présenté à l’Assemblée nationale l’ordonnance portant exonération de la taxe sur la valeur ajoutée et réduction de droits et taxes de douanes sur l’acquisition de matériels informatiques et téléphones portables pour sa ratification.

Les prix des ordinateurs , des tablettes et des téléphones portables vont baisser en Côte d’Ivoire après l’adoption, mercredi, par la Commission des affaires économiques et financières de l’Assemblée nationale, de l’ordonnance portant exonération de la taxe sur la valeur ajoutée et réduction de droits et taxes de douanes sur l’acquisition de matériels informatiques, de tablettes électroniques et de téléphones portables.

Le texte a été défendu par le ministre de la Poste, des technologies de l’Information et de la communication (PTIC) le ministres Bruno Koné et son collègue auprès du Premier ministre chargé du budget, Abdourahmane Cissé.

Cette ordonnance met l’accent sur une défiscalisation partielle qui vise à permettre aux résidents de bénéficier d’ordinateurs, de tablettes et de téléphones portables à des prix nettement plus accessibles dans le cadre de la politique du Président Alassane Ouattara de rendre accessible les TIC aux populations.

"Cette défiscalisation partielle se traduit par une exonération totale de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et une réduction substantielle du droit de douane", a déclaré M. Koné, soulignant que "les dépenses fiscales résultant de cette initiative sont estimées à 13 milliards de F CFA pendant toute la durée du projet de défiscalisation partielle, allant du 1er août 2015 au 31 décembre 2018.

Pour sa part, Abdourahmane Cissé a fait savoir que sur cette liste, se trouvent notamment des ordinateurs, des téléphones portables, des scanners et des imprimantes. Tous ces éléments sont applicables à la fois aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises, a précisé M.Cissé.

"C’est unique pour les autres matériaux que nous n’avons pas inclus. Les taux de base restent les mêmes parce que ces types de matériels ne sont pas utilisés par les particuliers. Le secteur privé, les entreprises, les PME peuvent en bénéficier. Nous pensons que cela pourra permettre d’améliorer l’utilisation des TIC en Côte d’Ivoire », a conclu le ministre Cissé.

(Source : APAnews, 26 novembre 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)