twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les médias audiovisuels doivent faire face à l’expansion des télécoms

mardi 25 mars 2014

Les médias, ceux de l’audiovisuel surtout, doivent faire face à l’expansion du secteur des télécommunications, qui étend ses tentacules vers la production audiovisuelle, a indiqué mardi à Dakar l’expert Ousseynou Dieng.

"Le nouvel écosystème numérique constitue un défi pour l’audiovisuel, notamment par rapport aux télécoms. Parce que le secteur des télécommunications est en train d’étendre ses activités à l’audiovisuel", a dit M. Dieng, expert en management de l’audiovisuel.

Il intervenait à un atelier sur l’"utilisation des technologies de l’information et de la communication par les médias".

L’atelier était organisé à l’intention des journalistes de presse écrite, des radios communautaires et des sites d’informations.

"Aujourd’hui, le secteur des télécommunications a connu un développement fulgurant. D’abord avec le téléphone fixe, ensuite avec le téléphone mobile et l’ADSL", a-t-il souligné.

"Comme dans n’importe quel autre secteur d’activité, à un moment donné, il y a un essoufflement. Et partout dans le monde, on constate que […] l’activité des revenus sur le mobile va stagner, voire baisser", a expliqué Ousseynou Dieng.

Dans un contexte pareil, "il va falloir trouver de nouvelles niches d’opportunités pour le secteur des télécommunications, pour continuer à exister".

"Nous sommes dans un contexte d’écosystème numérique [marqué par] une forte convergence entre l’audiovisuel, les télécommunications et le monde de l’informatique. Et chaque secteur a tendance à développer des services pour capter les consommateurs. […] C’est ça qui crée la nouvelle économie du numérique", a ajouté l’expert.

Il estime que les médias audiovisuels et les entreprises des télécommunications doivent "développer des stratégies en termes d’alliance et de partenariat, pour pouvoir continuer à exister".

(Source : APS, 25 mai 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)