twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les lauréats du prix Ericsson Application Awards expliquent les tenants de leur projet

jeudi 23 mai 2013

L’équipe de développeurs Shinsekaï, qui a remporté le premier prix de l’environnement et le développement de l’hygiène dans les villes, a expliqué, jeudi à Dakar, son projet intitulé ’’Arclean’’ qui vise à soutenir l’assainissement de l’environnement et le développement de l’hygiène.

Au total 81 participants répartis dans 43 pays ont pris part à ce concours régional en Afrique sub-saharienne lancé par Ericsson, entreprise suédoise de télécommunications.

L’EAA) est un concours régional annuel de développeurs d’applications organisé par Ericsson Research. Le thème de cette année est intitulée : ‘’Apps for African City Life’’ (L’application de la vie urbaine en Afrique)

Les lauréats Sosthène Yapelé, Benjamin Yapelé, Dodja Matiasso et Oumou Khaïry Sow ont présenté, jeudi à Dakar, leur projet intitulé ’’Arclean’’ qui vise à soutenir l’assainissement de l’environnement et le développement de l’hygiène dans les villes.

Arclean est une application de jeux vidéos mise en ligne par ces étudiants pour permettre également aux municipalités, ramasseurs d’ordures et sociétés de nettoyage de géolocaliser les zones sales.

‘’Il faut s’inscrire pour participer au jeu ensuite grâce à notre système de repérage, le joueur peut identifier les dépôts d’ordures et télécharger la photo. A la suite, la photo d’ordure peut être vue par les sociétés de ramassage d’ordures et les municipalités qui auront accès au jeu vidéo’’, a expliqué Dodja Matiasso, étudiant et chef de projet de l’équipe Shinsekaï.

A travers cette application, a-t-il poursuivi, notre cible pourra avoir un aperçu des ordures à ramasser et comment gérer leur emploi du temps’’. ‘’Les populations pourraient aussi à leur tour participer à l’économie locale et au développement du tourisme.’’

‘’Mes camarades et moi sommes partis du constat qu’il y a un manque de moyens de la part des autorités et de la pollution de sols et de nappes phréatiques entres autres conséquences que les ordures peuvent avoir sur la santé des populations’’, a estimé Dodja Matiasso.

Ces étudiants en deuxième année de formation à l’Ecole supérieure multinationale des télécommunications (ESMT) et à l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar ont par ailleurs émis le souhait de trouver des partenaires financiers, techniques, opérateurs téléphoniques, en vue de fournir à la population un moyen de s’exprimer et de lutter contre l’insalubrité.

(source : APS, 23 mai 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)