twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les étudiants hackers rwandais entrent en examen

jeudi 23 novembre 2017

Un lycée peu connu de Kigali est en train de s’associer tranquillement avec des experts américains pour initier les étudiants aux techniques de piratage, car leur avenir est considérablement numérique.

L’école secondaire World Mission de Kinyinya, dans le district de Gasabo, forme des étudiants en informatique et en comptabilité depuis 2014.

L’école a compris qu’il ne suffisait pas d’enseigner aux étudiants des cours communs de conception de sites Web et de maintenance informatique.

Le fondateur de l’école, le révérend Paul Kim, ressortissant américano-coréen, a conclu un partenariat avec Itel, une entreprise de téléphonie mobile chargée de former les étudiants aux systèmes de piratage.

« Les experts de l’entreprise viennent et offrent une formation d’un mois chaque année pour donner à nos étudiants des compétences qui contribueraient à la lutte contre la cybercriminalité », a déclaré Samuel Tangimana, directeur de l’école.

Il ajoute : « Dans cette ère numérique, les pirates informatiques envahissent un système bancaire et volent de l’argent. Les compétences de piratage sont nécessaires pour prévenir de tels crimes. Nos compétences aideraient la police nationale à suivre les cybercriminels. »

Les 52 élèves de l’école secondaire World Mission Secondary font partie des 44 037 candidats actuellement en cours d’examen de niveau A dans 858 centres d’examen du pays. Quelques 98 268 candidats passent également des examens d’O-Level.

L’école secondaire World Mission basée à Kinyinya a pour objectif de produire les « pirates les plus durs ».

« Mon objectif est de réussir les examens nationaux avec distinction et avoir l’opportunité d’étudier l’informatique à l’université où je peux acquérir plus de compétences en piratage », a déclaré Elisée Twizeyimana, un des étudiants en informatique avant de passer son examen au centre GS SOS Gaculiro.

« Mon rêve est de devenir journaliste IT », a déclaré Mandela Mukama, une étudiante en informatique.

Tangimana a déclaré : « Les étudiants aiment cette formation. Quand vous leur demandez le titre qu’ils voudraient avoir dans la vie, ils crient tous forts ; Nous sommes des hackers. »

L’école compte environ 500 élèves de niveau A et chacun d’eux a droit à un ordinateur pendant les cours de TIC.

Les meilleurs étudiants reçoivent une bourse pour l’université de Daegu, une école coréenne qui a un partenariat avec la World Mission Secondary School.

« Nous envoyons des étudiants qui obtiennent un score supérieur à 50 points aux examens nationaux pour le baccalauréat », a déclaré Tangimana.

Depuis 2015, l’école a envoyé 10 étudiants à Daegu pour suivre des cours y compris ; Génie informatique, foresterie et économie.

(Source : Publitecho, 23 novembre 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)