twitter facebook rss

Ressources

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les entreprises sénégalaises au rythme du digital

vendredi 12 juin 2015

Comme un effet de mode, le mot est désormais présent dans toutes les réunions des départements de communication : digital. Désormais au Sénégal les entreprises affûtent leur stratégie digitale, certaines vont même jusqu’à miser de gros budgets pour asseoir leur communication digitale.

Au Sénégal, la tendance est désormais au digital. Eh oui, il faut s’adapter à l’évolution de la technologie, et de nombreuses entreprises l’ont compris. Désormais, on communique plus sur internet, sur les mobiles, pour atteindre de nouvelles cibles, souvent connectées durant plusieurs heures dans la journée. La communication digitale rivalise un peu plus les outils du marketing classique, et grignote désormais une part importante du « budget communication » des entreprises, associations, organisations et institutions gouvernementales. « Il y a désormais dans notre pays un intérêt particulier pour le digital. Les entreprises ont compris qu’elles ne peuvent pas passer à côté de cela, car c’est un mode de communication qui permet de toucher de nouvelles cibles. Il faut dire également que désormais beaucoup de sénégalais passent des heures devant leur ordinateur ou sur leur smartphone et tablette », explique Moussoukoro Diop, digital manager à Jovago.com. Avec environ 6 328 670 de personnes connectées à l’internet, selon l’Agence des régulations des télécommunications et postes (ARTP), le digital permet donc de toucher une cible non négligeable. « Une présence proactive sur Internet permet non seulement de maîtriser l’e-réputation mais aussi de booster les ventes et conquérir de nouveaux marchés. Les agences de communication digitale utilisent aujourd’hui des techniques très avancées pour cibler efficacement les internautes et aussi suivre l’audience des sites web », ajoute Moussoukoro Diop. Ce nouveau mode de communication touche divers domaines, de la création des sites internet au management de l’e-réputation en passant par le référencement, la gestion des contenus web et la diffusion d’informations via les réseaux sociaux, sans oublier les bannières, outil de publicité classique sur Internet.

Cette révolution du digital au Sénégal est notamment lancée par les sociétés de téléphonie mobiles comme Tigo, Expresso ou Orange qui mobilisent de gros moyens. A côté, il y a les entreprises d’e-commerce, notamment ceux du groupe AIG (jovago, kaymu, jumia, carmudi, lamudi hellofood…), dont une forte partie de la stratégie de communication repose sur le digital. Désormais près de 2 entreprises sénégalaises sur 5 se lancent dans les réseaux sociaux (facebook, twitter, etc.).

Ismael Cabral Kambell

12 juin 2015

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)