twitter facebook rss

Ressources

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les enjeux et défis de la Cybersécurité (1)

mardi 10 juin 2014

Avec la démocratisation de l’accès aux outils informatiques, accéléré par la convergence numérique, le cyberespace permet à des milliards d’internautes de dialoguer, de consulter des bases de données et de commercer en ligne.

L’évolution exponentielle des outils informatiques apporte de profondes mutations dans les usages et les acteurs économiques sont de plus en plus dépendant d’internet dans le cadre de leurs activités commerciales et sociales ; et l’intégrité du réseau est éprouvée quotidiennement par des attaques sévères et sophistiquées. [1]

La cybercriminalité concerne « l’ensemble des infractions susceptibles de se commettre sur un ou au moyen d’un système informatique généralement connecté à un réseau ciblant l’outil informatique comme les atteintes aux systèmes automatisés de données, celles ou les réseaux sont utilisés comme moyens pour commettre des crimes ou délits classiques (escroqueries, fraudes, blanchiment d’argent) et notamment celle ou les délinquants utilisent les technologies numériques comme support d’infractions de contenus illicites tels que la pédopornographie ou le racisme ».

Toutefois, cette nouvelle forme d’infraction regorge des enjeux économiques énormes. En réalité il est presque impossible de procéder à des estimations précises basées sur les chiffres communiqués, car il est probable que nombreux sont les personnes et les entreprises qui ne signalent pas les infractions dont ils sont victimes. Ainsi, « le Norton Cybercrime and Reports » dans son rapport de 2011 avance qu’en 2010, les pertes économiques relatives à la cybercriminalité sont estimées à 388 milliards de dollars, son coût mondial, notamment pour le temps dépensé à solutionner les perturbations liées à la cybercriminalité, estimé à quelques 274 milliard de dollars et les moyens mis en œuvre pour résoudre ces problèmes, évalués à 114 milliards de dollars.

Les PME et PMI sont généralement les cibles de cette nouvelle forme d’infraction. Selon le rapport Symantec de 2012, 3O% des attaques ciblées visaient les entreprises de moins de 25O employés.

Au Sénégal, les attaques cybercriminels contre les systèmes d’informations des entreprises sont nombreuses même si ces dernières n’en parlent pas souvent. Selon Juanito Adezdze, directeur PME-PMI et distribution de la société Microsoft, le préjudice lié à ces actes cybercriminels est évalué à 3,6 milliards de francs CFA au Sénégal en 2013.

Ces chiffres effrayants lancés ces dernières années pour estimer les pertes économiques causées par les cyberdélinquants ne laissent pas les Etats indifférents dans la mesure où ils contribuent fortement dans la lutte contre la cybercriminalité passant par la sensibilisation et la contribution des acteurs économiques. Dans le même temps, ils visent également à promouvoir la sécurité dans les échanges et participent à l’instauration de la confiance dans l’économie numérique qui est basée sur des politiques d’intelligences territoriales.

Amadou N. Mbengue

(Source : Droit sénégalais des technologies et des télécoms, 10 juin 2014)

[1] Myriam Quéméner et Jean Paul Pinte, Cybersécurité des acteurs économiques, risqué, réponses stratégiques et juridique, p 15, Edition Hermes 2013.

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)