twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les cablo-distributeurs sortent vainqueurs de leur contentieux avec Excaf

mardi 6 juillet 2010

Sortis vainqueurs de la bataille judiciaire qui les opposait aux opérateurs du Mmds, notamment Excaf-Communication, les câblo-distributeurs du Sénégal réunis, hier, à Kaolack pour fêter cette victoire, n’entendent guère s’arrêter en si bon chemin. Ils ont décidé d’engager le combat pour la reconnaissance légale par l’Etat de leur corporation. Le groupe Excaf-Communication devra repasser pour voir cesser les activités des câblo-distributeurs du Saloum. Très attendu, le verdict du procès opposant les deux parties a vu le tribunal régional de Kaolack, débouter l’entreprise de Ben Basse Diagne de son action contre les jeunes opérateurs privés pour activités illégales. Une victoire judiciaire qui en annonce d’autres, à en croire les membres du bureau national, venus soutenir leurs collègues de Kaolack. Autant dire qu’entre opérateurs du Mmds et câblo-distributeurs, la guérilla judiciaire n’en finira pas.

Après l’affaire de Diourbel opposant Excaf et des câblo-distributeurs locaux et en attendant le procès entre Delta-Net et un jeune opérateur du Nord du pays, hier c’est le verdict du tribunal régional de Kaolack qui a été favorable aux câblo-distributeurs de la localité du même nom. Ces derniers, accusés par Excaf-Communication, à travers sa filiale locale, d’activités illégales, ont vu la justice débouter la partie plaignante. ‘C’est une victoire judiciaire que nous devons à la ténacité de nos conseils, à savoir Mes Ousmane Sèye, Assane Dioma Ndiaye et Ibrahima Bèye, mais aussi à une bonne distribution de justice de notre pays qui a su prendre son courage à deux mains et établir la vérité, rien que la vérité’, se réjouit Mamadou Diallo, secrétaire général du bureau local de Kaolack, et à sa suite, Cheikh Sène et Alioune Camara, respectivement président et secrétaire général national des câblo-distributeurs venus, avec d’autres de leurs collègues du bureau national, soutenir leurs camarades du Saloum.

Une victoire judiciaire qui semble pousser à l’offensive. ‘Notre bataille, aujourd’hui, est d’amener les pouvoirs publics à reconnaître notre corporation qui, à ce jour, fournit des emplois directs à quelque 15 000 jeunes, ce qui en fait la première pourvoyeuse d’emplois pour ce segment de la population’, revendique Alioune Camara. En ce sens, les câblo-distributeurs qui ont mis en branle un plan d’action dont le but est d’obtenir des autorisations dans le Mmds, ont initié une pétition. ‘Nous sommes sûrs de pouvoir mobiliser plus de signatures que certains promoteurs qui sont dans le système hertzien’, poursuit M. Camara.

Kaolack est une des plaques tournantes de ce système de diffusion d’images avec un réseau d’une soixantaine d’opérateurs ayant à leur actif sept cents emplois directs.

(Source : Wal Fadjri, 6 juillet 2010)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)