twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les bases de données de la SONATEL déclarées à la CDP d’ici fin février

jeudi 9 janvier 2014

La Société nationale des télécommunications (SONATEL) aura fini de déclarer fin février toutes ses bases de données regroupant les données personnelles de ses clients à la Commission de protection des données personnelles (CDP), a annoncé jeudi le président de cette commission, Mouhamadou Lô.

‘’(…) La SONATEL, à la fin du mois de février, aura déclaré toutes ses bases de données où il y a des données personnelles des Sénégalais. C’est ce que nous avons décidé et nous allons nous y atteler’’, a-t-il dit au terme d’une rencontre entre la CDP et l’opérateur historique des télécommunications au Sénégal.

Selon lui, le but de la rencontre était de voir avec la SONATEL, les modalités pour mettre en application la loi sur les données à caractère personnel. ‘’ Nous avons défini un plan d’action pour recevoir les bases de données de la SONATEL au fur et à mesure’’, a-t-il ajouté.

M. Lô explique qu’avec ce plan d’action, les membres de la commission vont étudier les fichiers et les bases de données détenus par cet opérateur pour qu’à la fin du processus, il y ait pour chaque base de données soit une autorisation, soit une déclaration en bonne et due forme.

Le président de la CDP signale que le même travail est en train d’être fait pour les autres opérateurs. ’’Nous avons l’obligation d’aller vers eux en tant que Commission de protection des données personnelles’’, a-t-il justifié.

A cet effet, il annonce qu’un programme de travail qui, en plus des opérateurs de télécommunications, prend en compte l’Etat sera mis en place. ‘’Les fichiers détenus par l’Etat doivent être déclarés devant notre commission’’, a-t-il dit.

‘’Nous allons mettre en place un programme invitant tous les responsables de traitement de données personnelles du Sénégal de se rapprocher de notre commission et d’y effectuer leur déclaration. Ce n’est pas seulement la SONATEL mais tous les responsables de traitements publics ou privés’’, a-t-il soutenu.

La commission de protection des données personnelles ne protège pas que les abonnées de cette société de téléphonie, mais protège aussi les propres salariés de la maison, car tous ses systèmes de surveillance vidéo et tous les systèmes de données biométriques doivent être déclarés.

Cette commission est une nouvelle autorité administrative indépendante créée pour protéger les Sénégalais contre l’utilisation abusive de leurs données personnelles.

‘’Nous sommes là pour faire en sorte que toutes les données personnelles des Sénégalais collectées par différents acteurs, publics et privés, soient sécurisées et ne soient pas laissées à la portée de tout le monde’’, a-t-il assuré.

S’agissant des prérogatives de la commission, M. Lô explique que la CDP à le pouvoir de faire des contrôles sur site. ’’On demande à tous les responsables de traitement de venir déclarer leurs fichiers, après étude nous pouvons aller vérifier la conformité des déclarations’’, a-t-il prévenu.

‘’Nous pouvons aussi nous déplacer et aller les voir suite à une plainte’’, a-t-il poursuivi, invitant les Sénégalais à aller sur le site de la commission et à signaler ’’tout manquement à la législation’’ afin de permettre à la CDP de faire son travail de contrôle’’.

(Source : APS, 9 janvier 2014

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 606 817 abonnés Internet

  • 9 340 927 abonnés 2G+3G (97,20%)
  • 135 690 clés Internet (1,40%)
  • 111 795 abonnés ADSL (1,20%)
  • 18 405 abonnés bas débit (0,20%)
    - Liaisons louées : 21 114

- Taux de pénétration des services Internet : 62,97%

(ARTP, 31 décembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 290 636 abonnés
- 224 105 lignes résidentielles (77,11%)
- 66 463 lignes professionnelles (22,87%)
- 1 148 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,91%

(ARTP, 31 décembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 758 366 abonnés
- Taux de pénétration : 103,29%

(ARTP, 31 décembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)