twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les assurances dans le système Orbus : Vers un contrôle net des importations du Sénégal

samedi 17 juillet 2004

Les sociétés d’assurance se sont impliquées dans la mise en place du système d’information Orbus 2000, et elles cherchent à initier tous leurs clients aux mécanismes d’utilisation dudit système. Ce système permet la collecte électronique des documents indispensables aux opérations de commerce extérieur. C’est ce qu’a expliqué, au cours d’un point de presse tenu au début de ce mois de juillet, le secrétaire général de la Fédération sénégalaise des sociétés d’assurance (Fssa), M. Mamadou Racine Bathily.

Ce système, expliquent les dirigeants de la Fssa, est « une application fondée sur les nouvelles technologies de l’information qui permet la facilitation des procédures de dédouanement des marchandises à l’importation et à l’exportation, par la réduction des délais et coûts de traitement ». Ce système est mis en place par le Gie Gaïndé 2000, que la Fssa présente comme « une émanation de la Douane sénégalaise ». Il a pris le relais du Trade Point Sénégal en 2000. Il permet de regrouper tous les pôles qui participent au commerce international sur une même plate-forme électronique. Selon la note de présentation de la Fssa, le passage à un environnement virtuel induit par le nouveau système « offre une occasion propice aux assureurs de rendre effective l’application de la loi 83-47 portant obligation d’assurance des biens et marchandises de toute nature à l’importation, et rendant obligatoire la domiciliation de cette assurance au Sénégal ». De ce fait, Orbus 2000 s’impose à tous les opérateurs économiques, et offre aux assureurs le moyen de couvrir la quasi-totalité des flux de marchandises qui entrent et sortent du Sénégal.

M. Racine Bathily déclare que l’innovation majeure ici, a été l’attrait exercé par ce système sur tous les opérateurs. Ces derniers ont été « séduits par la possibilité d’effectuer des opérations dans des centres groupés. L’innovation a été le regroupement virtuel de la Direction de protection des végétaux, de l’élevage, des opérations de la pêche maritime, de celle du commerce extérieur, des banques, des assurances, de la Sgs... Tous ces intervenants, qui interviennent dans les opérations de commerce extérieur, restent chacun à sa place. Grâce à ce système Orbus, il leur est donné la possibilité de faciliter les opérations de leur clientèle ».

Les assureurs ont donc voulu informer leurs clients habituels, ainsi que les nombreux potentiels autres, de la possibilité qu’ils ont de les saisir « par les voies habituelles ou par l’intermédiaire de leurs courtiers », comme l’affirme M. Bathily. L’enthousiasme des assureurs dans ce nouveau système s’explique, selon leur secrétaire-général, par l’opportunité qu’il leur donne de voir enfin, la loi 83-47 du 18 février 1983 qui oblige les entreprises et les personnes qui exécutent des opérations d’importation de marchandises de toute nature à assurer ces biens et à domicilier ladite assurance au Sénégal. Les membres de la Fssa considèrent donc que « le système Orbus 2000 devant s’imposer désormais à tous les opérateurs économiques, une opportunité s’offre aux assureurs de couvrir la quasi-totalité des flux de marchandises, et partant, de stimuler leur production ». Pour le moment, cependant, le règlement électronique n’est possible dans Orbus 2000, que pour la liquidation des taxes douanières.

Mohamed GUEYE

(Source : Le Quotidien 17 juillet 20004)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)