twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les acteurs de Guédiawaye s’imprègnent de l’état de la mise en œuvre de l’UVS

mercredi 23 novembre 2016

Une rencontre d’information sur le Projet d’appui à l’Université virtuelle du Sénégal (Pauvs) s’est tenue les 21 et 22 novembre 2016 à la salle des fêtes, sise à Hamo 4. Les acteurs concernés ont été imprégnés du niveau de réalisation du projet. La première journée s’est déroulée en présence de Mansour Faye, le recteur de l’Uvs.

La mise en place de l’Université virtuelle du Sénégal (Uvs) souffre d’un certain nombre de problèmes, tels qu’un défaut d’appropriation par certains acteurs (étudiants, parents), de dysfonctionnements internes et de méconnaissance doublés d’un scepticisme lié à la compétitivité du système. C’est pour apporter une réponse à l’ensemble de ces contraintes, tout en promouvant une meilleure visibilité du Projet d’appui à l’Université virtuelle du Sénégal (Pauvs) et des instruments qui le sous-tendent (Uvs, Eno), qu’une réunion d’information a été convoquée.

Cette dernière entre dans le cadre d’une tournée nationale qui va mener les responsables dans les régions de Thiès, Kaolack, Saint-Louis et Ziguinchor. Il est question d’informer les autorités administratives et les partenaires techniques du Pauvs, et de promouvoir l’Uvs auprès des différents acteurs et de la communauté. La rencontre a été mise à profit pour partager avec les autorités administratives et les partenaires techniques les activités du Pauvs durant la période de sa mise en œuvre. Un plaidoyer est aussi mené pour une appropriation de l’enseignement à distance et un engagement en faveur de l’Uvs par les différents acteurs et la communauté en général.

Coordonnatrice du Pauvs, Aïcha Niang Wane a rappelé que l’Uvs, dernière née des universités publiques du Sénégal, est un projet très novateur qui a comme premier partenaire la Banque africaine de développement (Bad). Cette institution va financer la construction et l’équipement de cinq Espaces numériques ouverts (Eno), dont celui de Guédiawaye et le siège de l’Uvs. Lequel sera érigé à Diamniadio. La Bad appuie aussi l’Uvs dans la formulation de nouveaux curricula.

Aïcha Niang Wane a estimé que cette initiative va permettre aux acteurs d’apprécier le niveau de réalisation de l’appui du projet et de promouvoir une bonne visibilité de l’Uvs en créant les conditions de son appropriation par tous. A l’en croire, ces actions d’information et de sensibilisation, tout en assurant une bonne visibilité, serviront de prétexte au Pauvs de mener à bien une communication institutionnelle en s’appuyant sur l’état d’avancement des travaux et leur impact auprès des communautés polarisées par les Eno.

L’adjoint au sous-préfet de Guédiawaye, Massène Sène, a appelé tous les acteurs à un meilleur engagement pour l’atteinte des objectifs visés par l’Uvs.

Abdou Diop

(Source : Le Soleil, 23 novembre 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)