twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les Tic dans la lutte contre la pauvreté : Des connexions qui enrichissent

samedi 11 juin 2005

Un portail du développement pour lutter contre la pauvreté. C’est l’ambitieux programme que l’Ong Connexion sans Frontières veut établir. Le portail du développement est une initiative du ministère des finances qui se situe dans le sillage du Document de stratégie de lutte contre la pauvreté (Dsrp). Ce programme vise à fédérer et promouvoir toutes les initiatives privées, civiles et gouvernementales en faveur du développement durable et pour la lutte contre la pauvreté. Et de ce point de vue, le portail est un outil privilégié d’accès aux informations pour toutes les couches de la population, particulièrement les plus défavorisées.

C’est dans ce cadre que l’hôtel de région du Conseil régional de Saint-Louis a accueilli un Crd spécial pour discuter sur la manière d’améliorer le contenu et l’orientation du portail du développement. Les thèmes développés sont identiques pour tous les départements et se résument aux six axes prioritaires du Dsrp, à savoir la création de richesses, la bonne gouvernance, les groupes vulnérables, les services sociaux de base, l’environnement, le genre et la participation.

De l’avis de Ahmed Karim Cissé de l’Ong Connexion sans Frontières, le portail du développement doit contribuer à renforcer la transparence, la complémentarité et la visibilité des actions pour la lutte contre la pauvreté. C’est pourquoi l’approche participative a été privilégiée. Dans ce cadre, la discussion avec les populations devra permettre de mettre en place un autre document pour développer les termes de référence du processus de sélection. Le travail consistera à trouver une interaction pour développer les radios communautaires et par là même, créer une interconnexion entre les analphabètes et le portail.

La radio devra être la passerelle entre le portail et les populations. En effet, la radio constitue un moyen de formation et de transfert des savoirs et des technologies. Par ailleurs, elle constitue un moyen d’expression et de divertissement culturel pour collecter, préserver, et valoriser le patrimoine oral et musical. En outre, la radio communautaire fait partie intégrante des axes prioritaires du Dsrp de 2003-2005.

Le portail du développement et le réseau de communication de proximité durable pour le développement constituent des opportunités pour développer un plan d’action de communication Dsrp et radio communautaire. Seulement, le taux d’analphabétisme et le manque d’infrastructures freinent toutes les initiatives. Et la réticence des autorités pour délivrer des autorisations pour la création de radios communautaires participe à accentuer l’ignorance des populations dans des questions qui intéressent de près leur avenir.

S. DIOP - Correspondant -

(Source : Le Quotidien, 11 juin 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)