twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les Sénégalais connectés à la 4G en février prochain

mardi 17 novembre 2015

L’Etat a procédé, hier, lundi 16 novembre 2015, au lancement officiel de l’appel à candidature pour l’attribution des licences de fréquences autorisant l’utilisation de la 4G, une technologie à très haut débit mobile. Le directeur général de l’Artp, Abdou Karim Sall, qui a animé, à l’occasion, une conférence de presse, a déclaré que les usagers pourront en disposer dans un délai de trois mois.

« Je suis heureux d’annoncer que l’Etat du Sénégal a décidé de lancer, ce lundi 16 novembre 2015, le processus d’attribution des licences 4G », a déclaré, hier, Abdou Karim Sall, directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp). Un événement qui met fin ainsi à un processus entamé depuis 2014 avec la période des essais et des tests, a souligné M. Sall, à l’occasion de la conférence de presse organisée au siège de l’Artp. Selon le directeur général de l’Artp, cette innovation majeure pourrait être effective sur les téléphonies mobiles des Sénégalais dès le mois de février 2016. Il a saisi l’occasion pour lever un coin du voile sur cette nouvelle technologie mobile. La 4G, comme l’a indiqué Abdou Karim Sall, est une technologie à très haut débit mobile qui permet des transmissions de données à des débits largement supérieurs à la donne actuelle avec la possibilité de téléchargements beaucoup plus facile d’applications multimédias. « En un mot, le consommateur sénégalais pourra faire, avec ce service, toutes les possibilités que lui offre l’Adsl », a souligné M. Sall. Il a indique également que le processus d’appel à candidature est ouvert, dans une première phase, seuls aux opérateurs présents sur le marché sénégalais. « Les cahiers de charges qui seront remis aux opérateurs ont pris en compte les intérêts de l’Etat, des opérateurs et des consommateurs », a-t-il ajouté. Le directeur général de l’Artp n’a pas manqué de remercier les opérateurs qui ont participé à la phase de test. Ils participeront à la compétition portant sur une dizaine de lots dans la bande de fréquence d’ici au 18 janvier prochain. Date retenue pour la clôture des dossiers, a indiqué Abdou Karim Sall.

Seydou Prosper Sadio

(Source : Le Soleil, 17 novembre 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)