twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les Etats d’Afrique de l’Est résoudront définitivement le problème d’itinérance mobile forcée aux frontières, d’ici la fin de l’année

mardi 12 juin 2018

D’ici la fin de l’année 2018, les populations installées aux frontières du Kenya, de la Tanzanie, de l’Ouganda, du Burundi, du Rwanda et du Soudan du Sud ne se connecteront plus automatiquement au réseau mobile des pays voisins. L’itinérance forcée à laquelle elles étaient soumises sera définitivement réglée, a déclaré Ally Simba, le secrétaire exécutif de l’Organisation est-africaine des communications (OEAC), à l’ouverture de la 25ème réunion des assemblées de l’OEAC qui se tient du 11 au 15 juin 2018, à Nairobi.

L’itinérance forcée disparaîtra avec la finalisation de l’exercice de coordination transfrontalière en matière de fréquences mobiles, déjà exécuté à 90% par les Etats membres de la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE). Actuellement, le régulateur télécoms de chaque pays vérifie que l’exercice s’est déroulé sans faille.

Selon Ally Simba, résoudre le problème d’itinérance forcée, causée par des interférences des réseaux mobiles transfrontaliers, permettra aux habitants de ces zones de ne plus payer des coûts élevés d’accès aux services de télécommunications mobiles. Ils pourront aisément accéder aux réseaux télécoms de leur pays de résidence, ainsi qu’à la tarification locale.

Même si le projet « One Area Network » est venu réduire considérablement le coût de l’itinérance mobile, Peter Munya, le ministre kényan de la Communauté de l’Afrique de l’Est et du Développement du corridor nord, a indiqué que permettre aux usagers d’économiser, même quelques centimes, n’est pas inutile. Cela revalorise le pouvoir d’achat des consommateurs.

(Source : Agence Ecofin, 12 juin 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)