twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les Business Angels : une alternative pour le financement des entrepreneurs sénégalais

jeudi 6 février 2014

L’incubateur de Synapse, en collaboration avec le Bureau des Affaires Publiques de l’Ambassade des Etats-Unis au Sénégal, a abrité hier, mercredi, la conférence animée par Madame Audra Shallal, portant sur le thème : « Comment les entrepreneurs peuvent-ils attirer l’investissement privé ? »

Devant un auditoire composé de plus d’une cinquantaine d’entrepreneurs et porteurs de projet, Mme Shallal a axé sa communication sur les différents points clés à mettre en avant pour bénéficier de la confiance des investisseurs privés. Pour étayer ses propos, elle a partagé des anecdotes tirées de sa dizaine d’années d’expérience dans le domaine du management stratégique et du développement d’entreprise, entre autres.

Très interactive, la session a été rythmée d’intenses échanges avec les entrepreneurs qui, sur la base de leurs vécus, n’ont pas manqué de poser des questions, d’apporter des contributions et d’exprimer leurs craintes et espoirs. Mme Shallal a tenu à rappeler aux entrepreneurs que recourir à l’investissement privé revient à partager la gestion de l’entreprise avec l’investisseur. Par conséquent, avoir la majorité des parts ne signifie pas avoir en avoir le plein contrôle. Elle n’a pas manqué, non plus, de souligner que l’investissement doit servir à accélérer le développement de l’entreprise. Ce qui fait que la recherche de financement ou de partenaires ne doit pas se faire au détriment de la bonne marche de l’entreprise, mais de manière parallèle. Bref, il est important de retenir que les investisseurs privés comme les capital-risqueurs, les business angels ou encore les crowdfunders ont souvent des motivations différentes. Dès lors, il faut adapter ses approches et stratégies en fonction de l’investisseur pour l’intéresser à son projet. La communication — et la manière de le faire — joue, à cet effet, une fonction importante. L’entrepreneur doit savoir convaincre en peu de mots sur la pertinence de son projet comme objet d’investissement viable. Mme Shallal a tenu à offrir une bonne documentation (« Pitching to investors », ) sur le sujet. Il est ressorti, en définitive, que dans un contexte où le financement de leurs projets est un véritable casse-tête chinois pour les entrepreneurs, que les investisseurs privés, notamment les business angels, pourraient être une solution appropriée.

En effet, un Business Angel, est un particulier qui investit dans une entreprise innovante à potentiel et qui, en plus de son investissement, accompagne et met à disposition de l’entrepreneur, ses compétences, son expérience, ses réseaux relationnels et une partie de son temps. Le Business Angel est un véritable associé-entrepreneur dont l’accompagnement est à forte valeur ajoutée, car il apporte sa compétence, son énergie et son expertise.

A présent, la question qui s’impose à nous c’est, après celui du Burkina Faso, à quand le réseau des business angels du Sénégal ? Tagg-at, l’incubateur de Synapse Center, est un social business dont l’objectif est de développer d’autres social business. A travers nos espaces collaboratifs et un accompagnement personnalisé, nous nous sommes donnés pour mission d’inspirer et de soutenir des entrepreneurs sociaux à développer des initiatives innovantes pour un monde radicalement meilleur.

(Source : Ferloo, 6 février 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)