twitter facebook rss

Ressources

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le temps est venu de modérer nos forums internet

mardi 3 juin 2014

Au Sénégal, il y a un grand espace de liberté sur l’Internet. Pour certains, il s’agit d’un espace d’anarchie totale qui leur permet d’insulter l’autre sans coup férir dans nos forums internet. Ces insulteurs en chef pensent pouvoir se cacher derrière leur écran d’impunité. Erreur fatale !

s Internet sont envahis par une bande de couillons invulnérables à la bienséance et aux débats d’idées et la seule manière qu’ils ont de se manifester lorsqu’ils pressent leurs citrons vides, c’est d’insulter les autres.

Ces petits cerveaux, aux pois chiches en roue libre cognant de part et d’autre dans ce qui leur sert de crâne, ne sont encore jamais tombés sur un os.

Tu ne sais pas t’arrêter alors on va t’arrêter. Voici l’os !

Un forum c’est fait pour dire son avis sur un article. Tu n’es pas d’accord sur le contenu d’un article, tu as le loisir de l’exprimer avec force arguments mais aucunement de diffamer les gens, de les insulter de père, de mère, de tantes et de voisins… Mais on est où là ?

Il est temps qu’on leur dise stop d’autant plus que l’on peut les identifier aisément, c’est un jeu d’enfants.

Un forum ce n’est pas un lieu de règlements de comptes familiaux ou d’employés à employeurs, de cocus à cocufiés, d’aigris cherchant un rebond... C’est un lieu sain de débats d’idées pour faire avancer notre schmilblick...

Bien sûr, cela va crier haut et fort mais criez voyons mais en ce qui me concerne ma religion est faite. Le prochain fauve qui m’insultera je le traquerai, je le trouverai et le traînerai en justice. Rien de moins… l’association qui gère les sites en ligne devra se saisir de manière ferme de ce problème et le régler définitivement car ces petits faiseurs décrédibilisent toute la profession et nous privent de contributions intéressantes. Nos intellectuels qui ont tant de choses à dire n’osent même plus prendre la plume de peur des insultes et méfaits de ces barbares.

Allez piètres forumers, vous avez un os à ronger désormais mais dites-vous bien que nous avons des marteaux et avons décidé de vous mener une guerre sans merci. Notre arsenal juridique est doté de tous les instruments pour vous punir ici ou ailleurs. Que vous soyez à Kédougou, Tokyo ou dans le Colorado… Même des cybercafés de la banlieue dakaroise, l’on vous retrouvera. Ceci est une information à peu de frais, croyez le ou pas mais prenez en acte pour votre gouverne.

On va assainir notre espace d’expression, il en va de notre avenir.

Oumou Wane, Présidente Africa 7

(Source : Leral, 3 juin 2014)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)