twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le réseau dans tous ses états : Sudatel paie ses 100 milliards avant fin octobre, Sonatel verse plus de 3 milliards au Trésor

mercredi 3 octobre 2007

La société soudanaise Sudatel s’installera officiellement à Dakar la semaine prochaine après avoir fermement promis au autorités que le chèque de son offre financière sera disponible au plus tard dans trois semaines, c’est-à-dire avant fin octobre. Surtout que l’attributaire de la troisième licence de téléphonie a indiqué qu’elle comptait faire de Dakar sa base de pénétration en Afrique de l’Ouest où elle compte injecter 6 milliards de dollars, soit près de 3000 milliards de francs cfa. En attendant l’arrivée de Sudatel, la Sonatel s’est elle acquittée la semaine dernière de l’amende que lui avait infligée l’ARTP en versant plus de trois milliards de F Cfa au Trésor via l’agent judiciaire de l‘État. L’arrivée du troisième opérateur Sudatel qui a coïncidé avec la vente par l’État de ses parts de la Sonatel inquiète les travailleurs. Ces derniers ont été d’ailleurs reçus par Thierno Ousmane Sy à qui ils ont révélé avoir vendu eux-mêmes 6% des 10% de leurs parts.

La Sonatel verse plus de 3 milliards de F Cfa au Trésor, ses travailleurs. Ces derniers ont vendent 6% de leurs parts

Après le verdict du Conseil d’État, saisi par les conseils de la Sonatel, la société dirigée par Cheikh Tidiane Mbaye s’est exécutée après l’amende que lui a infligée l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP). La semaine dernière, la Sonatel a versé au Trésor 3 milliards 196 millions 800.000 Francs Cfa. C’est suite à des perturbations dans le réseau mobile de la Sonatel que l’agence dirigée par Daniel Goumalo Seck était montée au créneau après avoir envoyé une mise en demeure à la Sonatel du réseau. Le Conseil d’État ayant jugé la sanction de l’ARTP légitime, la Sonatel ne pouvait que passer à la caisse, surtout que certains observateurs commençaient à s’inquiéter de lenteurs notées dans le paiement de cette amende. Le versement de cette rondelette somme intervient au moment où les travailleurs de la Sonatel commençaient à s’inquiéter de la vente par l’État de ses parts dans la société de téléphonie.

l’État veut-il lâcher la Sonatel avec l’arrivée de Sudatel qui a gagné la troisième licence ? Les choses ont été éclairées lors de l’audience que le conseiller en NTIC du Président Wade, Thierno Ousmane Sy a accordée à l’intersyndicale des travailleurs de la Sonatel. Lors de cette audience, faisant part de leurs préoccupations, les « sonatéliens » ont révélé à Thierno Ousmane Sy avoir vendu 6% des 10% de leurs parts qu’ils avaient dans l’entreprise. Une révélation saisie au bond par le conseiller en NTIC du Chef de l’État qui a confié que l’État voulait, en vendant ses parts, utiliser l’argent en faisant des actions sociales, notamment dans la construction d’hôpitaux.

Sonatel débarque la semaine prochaine

Pour en revenir à Sudatel, c’est la semaine prochaine que la soudanaise commencera à installer ses quartiers à Dakar, après avoir gagné la troisième licence de téléphonie. Et c’est Celtel, qui doutait des capacités financières de Sudatel qui sera déçu. En effet, la société soudanaise a assuré aux autorités sénégalaises que le chèque de 100 milliards de francs Cfa (200 millions de dollars) de l’offre financière qu’elle avait présenté sera disponible au plus tard dans trois semaines. Mieux la Sudatel a indiqué qu’elle comptait faire faire de Dakar sa base de pénétration en Afrique de l’Ouest où elle compte injecter 6 milliards de dollars (près de 3000 milliards de francs Cfa). Déjà Sudatel, outre le Sénégal, est attributaire provisoire de la troisième licence GSM en Mauritanie. Elle a remporté le lot 1 pour la licence GSM avec une offre financière de 26 milliards d’ouguiyas (78 milliards Cfa) contre 9,070 milliards d’ouguiyas (27, 21 milliards Cfa) proposés par France Télécom/Atell.

Cheikh Mbacké Guissé

(Source : L’As, 3 octobre 2007)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)