twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le prochain concurrent de la Sonatel et de Tigo connu ce vendredi

vendredi 7 septembre 2007

L’Agence pour la régulation des télécommunications et des postes (Artp) a dépouillé hier vendredi 6 septembre 2007 les dossiers de candidature en vue de l’attribution de la troisième licence de téléphonie mobile au Sénégal. L’Artp qui tient un point de presse, ce vendredi à 16 heures à son siège aux Almadies devrait s’expliquer sur le choix de l’Etat du Sénégal.

Les deux opérateurs de téléphonie au Sénégal (Sonatel et Tigo) connaîtront ce vendredi leur concurrent, troisième acteur qui sera désigné entre Ben Laden Group, Soudatel et Celtel. Ce dernier opérateur ayant selon les spécialistes, la faveur des pronostics. Mais une levée de boucliers générale a été constatée hier dans certains cercles du secteur des télécommunications dénonçant la procédure avec laquelle l’opération d’attribution de la troisième licence a été montée. Les acteurs dénoncent un manque de transparence. Ils indexent la « précipitation voulue » qui a accompagné les procédures. L’Artp n’a envoyé les documents aux opérateurs « intéressés » selon elle par la licence qu’au début du mois de août, avec un délai de dépôt des dossiers de trois semaines. Les sociétés qui n’étaient pas préparées n’ont pas pu confectionner un dossier de candidature, les délais impartis étant trop faibles. Les acteurs ont aussi fustigé l’opacité qui a entouré le Cahier des charges qui restent encore un document quasi-confidentiel, alors qu’il devrait être public et soumis au débat. Le contrôle de l’Agence de régulation des télécommunications et des Postes depuis le Palais présidentiel par un groupe restreint ayant des intérêts dans le secteur a aussi été indexé. Ce, au détriment du Code des communications rangé dans les placards. Toutes ces questions seront sans doute abordées par le Directeur général de l’Agence de régulation des postes et télécommunications (Artp) Daniel Seck ce vendredi 7 septembre 2007.La dernière sortie de Daniel Seck remonte au 6 août dernier. Face aux députés de l’Assemblée nationale, il avait révélé sept opérateurs s’intéressaient à la licence de téléphonie. Le Dg de l’Artp n’avait cependant pas révélé les noms de ces opérateurs qui viennent de "l’Asie, du Moyen-orient, de l’Afrique et de l’Europe". A l’arrivée, seuls trois opérateurs se sont manifestés en déposant leurs demandes au siège de l’Artp.

(Source : Nettali, septembre 2007)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)