twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le premier cyber journal du Sénégal

lundi 11 décembre 2000

Le premier numéro annoncé au mois de mai dernier n’est jamais sorti. Avec "Primeur", "Le Journal de l’Economie" tente une expérience pionnière dans le domaine des Ntic au Sénégal. Par un système d’abonnement, il est possible de se procurer un bimensuel distribué exclusivement en mode électronique. Le premier cyber journal du Sénégal va être relancé en janvier prochain.

Après une première expérience qui n’a pas produit les résultats escomptés, la Société des Presses Economiques (SPE) qui édite "Le Journal de l’Economie" va relancer en janvier prochain son projet de cyber journal. L’inédit, dans la première démarche initiée au mois de mai 2000 et qui n’a pas connu d’aboutissement, a été de faire un bimensuel d’informations politiques et économiques distribué exclusivement en mode électronique.

"Nous avons choisi le mode de distribution exclusivement électronique, en sachant que ceux qui font le monde aujourd’hui ne peuvent faire l’impasse sur Internet", écrivait l’Editeur, dans sa lettre datée du 8 mai 2000. "Primeur", nom du cyber journal, ne peut être lu que par abonnement. Une première au Sénégal . La lettre de quatre pages est versée dans les adresses électroniques (e mail) de ceux qui ont souscrit un abonnement avec l’éditeur : 100.000 FCfa par an. Mais pour les clients déjà abonnés au "Journal de l’Economie" une réduction est accordée. Le prix à payer est alors de 85.000 FCfa par an. Mais après avoir été annoncé en mai 2000, le premier numéro n’est jamais sorti.

"On l’a envoyé à 207 destinataires composés de chefs d’entreprises et de décideurs politiques. Après sondage, sur ces 207, il n’y avait qu’une dizaine qui avaient installé acrobat Reader ( un logiciel de conversion, Ndlr) sur leur ordinateur parmi lesquels trois étaient prêts à s’abonner", affirme le directeur de publication du "Journal de l’Economie", Amadou Bira Guèye.

Ainsi, les ratés de la première phase sont imputés à des difficultés techniques. En effet, la maîtrise du logiciel utilisé (Acrobat Reader) a particulièrement fait défaut à de nombreux destinataires. Par Acrobat Reader, il faut entendre un logiciel dont l’accès est gratuit. En outre, son application permet de convertir tous les types de fichier. En somme, il permet d’avoir un langage universel.

Après réévaluation, le directeur de publication du "Journal de l’Economie", Amadou Bira Guèye, entreprend de redémarrer le projet en apportant des correctifs. "Nous allons le relancer sous une forme plus rapprochée, avec une parution hebdomadaire pour mieux coller à l’actualité", a t-il indiqué.

Dans la version envisagée, le journal est envoyé aux abonnés sous forme de texte. Il n’y aura pas d’images et de mise en page pour tenir compte des limites des clients qui n’ont pas le logiciel de conversion, selon les explications fournies. Ainsi, il sera possible de lire "Primeur" comme n’importe quel journal à condition qu’on soit abonné. "Il y a pas mal de chefs d’entreprises qui sont intéressés à prendre un abonnement. On peut facilement dépasser 300 abonnés au bout de quelques mois de régularité", affirme Amadou Bira Guèye.

Malick Rokhy BA

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)