twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le premier Smartphone en Pulaar est une réalité… Historique !

samedi 15 juin 2013

Nous en avons rêvé, Mozilla l’a fait ! Après plus de deux ans et demi de travail, le développement du projet Firefox OS, le système d’exploitation pour Smartphone développé par la Mozilla Foundation est entré dans sa phase finale.

En effet, après avoir présenté le nouvel OS sous simulateur à Johannesbourg en janvier, nous avons l’honneur d’annoncer que Mozilla vient de sortir la version Developer Preview de son futur Smartphone embarquant Firefox OS. Cerise sur le gâteau, cette version est un prototype développeur est entièrement à la merci des développeurs d’applications mais aussi à tous les contributeurs de Mozilla qui ont fait aboutir ce projet dont le nom de code est B2G (Boot to Gecko).

C’est justement ce privilège que nous avons eu d’être parmi les premiers à obtenir le téléphone fabriqué par la firme Geeksphone. Sans tarder, nous nous somme attelé à la tache de reprogrammer le GUI (interface utilisateur) pour inclure la langue Pulaar dans le système. Notons que Firefox OS sera déployé en priorité dans les pays émergents notamment le Brésil, l’Argentine et d’autres pays de l’Asie du Sud. Mais nous avons tenu à fournir les efforts nécessaires pour que le Pulaar puisse être la première langue africaine à être officiellement supportée par Firefox OS.

Dès que nous avons reçu les deux prototypes, le travail de bidouillage a commencé sous Linux. Il fallait avaant tout activer toutes les fonctionnalités du téléphone permettant de le connecter à la console de Linux. Il s’en ai suivi quelques heures de commande barbares et incompréhensibles et enfin le fameux « adb shell start b2g » qui annonce la fin du flashage et hop un redémarage rapide nous révèle un premier menu en langue Pulaar-Fulfulde, dénomination officielle de la langue Pulaar dans les produits Mozilla. Un système d’exploitation qui change la donne Mais qu’est-ce qu’il a de si spécial ce joli Keon que Mozilla a mis à notre disposition ? Il n’es un secret pour personne que Mozilla est une fondation non lucrative qui s’investit corps et âme pour un web libre, ouvert et innovant. Contrairement aux firmes commerciales qui utilisent et contrôlent des technologies propriétaires, Mozilla mise sur la transparence et l’ouverture. Le code est public, transparent et ouvert à la collaboration. Des milliers de contributeurs venant du monde entier travaillent pour améliorer le code constamment.

Developer Preview

Cependant, l’innovation apportée par le système d’exploitation Firefox OS réside dans le fusion entre les technologies web et les technologies mobiles. Plus précisément, il s’agit pour Mozilla d’apporter le web dans le mobile pour faire bénéficier au mobile l’universalité du web. Ce sont en effet les mêmes technologies utilisées par les pages web que Mozilla a implémenté dans le mobile à savoir le HTML5, Le CSS3 et le JavaScript. Avec le déploiement de ces technologies sur mobile, une application mobile est tout simplement une page web ou mieux une application web.

Cela signifie qu’une application développée pour Firefox OS peut s’exécuter tout simplement dans un navigateur qui supporte le HTML5. La technologie web est conçue ici pour gérer les composants téléphoniques tels que l’appareil photo ou le GPS, mais aussi passer un coup de fil ou envoyer un SMS avec la WebRTC (communication web en temps réel) e surtout pour jouer sur mobile grâce à la WebGL, une variante web du OpenGL.

Finalement, la réussite de Mozilla est d’avoir permis au web de communiquer avec l’élément matériel sans passer par des interfaces tierces et des systèmes de gestion matérielle requérant l’installation de pilotes additionnels. Ainsi, Firefox, en tant que navigateur, gère déjà l’accélération matérielle, technologie jusque là réservées aux jeux notamment. D’ailleurs nous avons eu le privilège en septembre 2012 d’assister aux toutes premières démos de l’utilisation de la WebGL pour les jeux avec l’époustouflante démonstration par Anant Narayanan du jeu BananaBred, un FPS développé par Azakai (et plusieurs autres membres de Mozilla) en utilisant exclusivement le HTLM5. Toutes ces technologies convergent aujourd’hui vers le mobile pour faire de Firefox OS le premier système d’exploitation vraiment ouvert et innovant capable de fonctionner sur des smartphones de puissance moyenne. Avec Pulaagu.com

[Show as slideshow]

Les retombées pour nous autres qui vivons dans les pays émergeant ou en développement sont multiples. D’abord l’excellent opportunité que le Pulaar a eu pour prendre son envol mobile pour la première fois de l’histoire est une conséquence de cette liberté, de cette ouverture si chères à Mozilla : un web ouvert, libre et innovant. Mais aussi la viabilité économique de Firefox OS ne fait aucun doute car les futures smartphones qui embarqueront le système seront 4 fois moins chers, voire plus. Ce n’est pas un hazard si Firefox OS sera déployé prioritairement dans les pays d’Amérique du Sud, notamment au Brésil mais aussi en Asie. Il est fort à parier que l’Afrique est aussi un des objectifs de Mozilla dans la diffusion de Firefox OS.

Cela dépendra en partie des accords avec les opérateurs du jeune continent. Mais ésormais, la langue Pulaar, première langue africaine à intégrer le nouvel OS, sera un argument fort pour son adoption dans les pays où cette langue transfrontalière est parlée notamment dans le Fouta-Tooro où le taux d’alphabétisation en Pulaar est le plus élevé. Le système est encore en développement même si les premiers essais sur hardware sont concluants. La sortie officielle est prévue cette année et l’arrivée dans nos contrées probablement en 2014.

(Source : Social Net Link, 15 juin 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)