twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le piratage des logiciels ralentit la croissance économique

lundi 21 novembre 2011

Le piratage de logiciels ralentit la croissance économique et bloque la création d’emplois au Sénégal, a déclaré lundi Helen Miller-Tullier, responsable de zone Sage au Sénégal.

‘’Le piratage de logiciels est un frein à la croissance économique et à la création d’emplois. Il prive les gouvernements de recettes fiscales vitales. C’est pourquoi nous nous engageons à sensibiliser nos clients sur la protection de l’œuvre humaine’’, a-t-elle indiqué.

S’exprimant lors d’un séminaire sur ‘’la protection juridique des logiciels dans l’espace OAPI (Organisation africaine de la propriété intellectuelle)’’, Helen Miller-Tullier a souligné que les gouvernements, les éditeurs et les entreprises utilisatrices ne sont pas souvent conscients du piratage de leurs logiciels.

Par conséquent, Mme Miller-Tullier exhorte les sociétés utilisatrices de logiciels à prendre conscience du piratage des logiciels afin de sécuriser les recettes fiscales.

‘’L’utilisation large de logiciels professionnels de gestion dans les entreprises constitue pour les Etats, une garantie de visibilité sur leur valeur économique et sur l’accroissement de l’assiette fiscale du pays’’, a-t-elle justifié.

En 2010, la valeur commerciale des logiciels piratés dans le monde a progressé de 14% par rapport à 2009, pour atteindre sur l’année écoulée 58,8 milliards de dollars (soit 42% de logiciels piratés), rapporte le dossier sur la Contrefaçon des logiciels remis à la presse.

Groupe présent dans 24 pays à travers le monde, Sage est le troisième éditeur mondial de logiciels d’entreprise.

(Source : APS, 21 novembre 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)