twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le numérique vecteur de création d’emplois

mardi 22 mars 2016

Les nouvelles technologies de l’information sont une niche de création d’emplois. Raison pour laquelle elles doivent être valorisées pour en tirer tout le potentiel.

Selon le rapport de la Banque mondiale le nombre d’emplois directs créés grâce aux technologies numériques est assez limité, mais ce qu’elles ont contribué à créer peut être important. En effet, dans les pays en développement, le secteur des TIC n’emploie en moyenne que 1 % environ de la population active : moins de 0,5 % en Bolivie et au Ghana, et un peu moins de 2 % en Colombie et au Sri Lanka. Tant disque, dans les pays de l’OCDE, environ 3 à 5 % des emplois sont dans ce secteur. Instagram, une application de partage de photographies, avait seulement 13 employés en 2012 lorsqu’elle a été achetée par Facebook pour 1 milliard de dollars. À l’époque, Facebook comptait 5 000 employés, contre 145 000 chez Kodak aux grandes heures de la pellicule photo dans les années 90.

Cependant, les emplois dans le secteur des TIC sont généralement bien rémunérés et, aux États-Unis, chaque emploi dans les technologies de pointe crée 4,9 emplois dans d’autres secteurs. Au Kenya, le système de paiement numérique M-Pesa assure des revenus supplémentaires à plus de 80 000 agents. Et en Chine, le State Information Center estime que l’essor récent du secteur du commerce en ligne dans le pays a créé 10 millions d’emplois dans des magasins en ligne et des services connexes, soit 1,3 % des emplois du pays. En outre, de nouvelles opportunités de création d’entreprises et d’emplois indépendants s’ouvrent rapidement dans l’économie numérique.

Pathé Touré

(Source : Le Journal de l’économie sénégalaise, 22 mars 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik