twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le marché sénégalais est inondé de portables dangereux pour la santé

lundi 6 février 2017

L’utilisation du téléphone portable serait bien à l’origine de certains problèmes de santé. L’autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) tire la sonnette d’alarme et compte dérouler, cette année, un projet dans le sens de préserver la santé des populations. C’est ce qui ressort de l’entretien accordé par le directeur général de l’Artp, au journal L’observateur. « Il y a, explique Abdou Karim Sall, ce qu’on appelle le début d’absorption spécifique (Das), qui est le rapport entre la puissance et le poids.

Aujourd’hui, les Américains ont décidé que tous les terminaux dont les Das son supérieurs à 1,6% ne doivent pas être commercialisés aux Etats-Unis. Dans l’espace de l’Union européenne, on a décidé de que tous les terminaux dont les Das sont supérieurs à 2% ne doivent pas être commercialisés. Si le Das est supérieur à 2%, cela peut entraîner des problèmes de santé terribles », alerte-t-il avant d’annoncer des mesures.

« Nous allons acquérir des outils qui vont permettre de mesurer les Das de tous les terminaux qui seront utilisés par nos concitoyens. Je ne donnerai pas de marque, mais il suffit d’aller sur internet et de voir quels sont les terminaux qui ont des Das acceptables », renchérit le patron de l’Artp.

A l’en croire toujours, « le marché sénégalais est inondé de terminaux de provenance diverses, mais aussi qui sont clonés et dont on est sûr que sur le plan du respect des normes, ils ne sont pas les champions ».

(Source : [Seneweb->http://www.seneweb.com/, 6 février 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)