twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le leadership africain à l’heure des TIC

samedi 12 décembre 2015

« Equiper les leaders africains d’une connaissance approfondie des éléments clés pour le développement d’une société de savoir, avec un accent tout particulier sur les nouvelles approches pour le leadership, et de nouvelles compétences pour un développement cohérent des politiques ». C’est l’objectif d’une formation qui a duré huit mois. Elle avait réuni vint-six participants africains parmi lesquels de hauts-fonctionnaires et cadres de divers ministères et universités du Sénégal. Cette initiative est de l’Union africaine. Mais elle a été soutenue par le ministère des Affaires Etrangères de la Finlande. Par contre, la mise en œuvre du projet est de l’organisation internationale « Global e-schools and communities (GESCI) » fondée par les Nations-Unies.

Venu présider la cérémonie de clôture de la formation hier, vendredi 11 décembre, le ministre des Postes et des Télécommunications, Yaya Abdoul Kane, s’est félicité de cette initiative. « Elle permet de mieux outiller les leaders africains », a-t-il dit. Selon le ministre, cette formation « va permettre aux différents cadres de renforcer leurs connaissances dans le secteur des Tic mais également dans d’autres secteurs comme l’innovation technologique ».

L’impact de cette formation devrait être la contribution des participants au devenir des sociétés fondées sur le savoir. « Nous espérons que cette formation aura un impact positif puisque les bénéficiaires sont issus des ministères et d’autres organisations qui sont chargés de piloter nos politique en matière de développement », renseigne le ministre. Une idée qu’il partage d’ailleurs avec une participante sénégalaise, Astou Léna Séne. Pour elle, « dans une société de savoir, la maitrise des Tic est indispensable ». D’après Astou Léna Séne, la formation sera immédiatement réinvestie au bénéfice des populations pour lesquelles elle travaille.

(Source : Sen360, 12 décembre 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)