twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le juriste Bouna Manel Fall nouveau directeur de la Société de gestion collective des droits d’auteur et droits voisins

jeudi 13 novembre 2014

Le Conseil d’administration de la dite société qui s’est réuni le 31 octobre dernier au Goethe Institute (Centre culturel allemand), à Dakar a entériné la nomination d’un homme connu pour son indépendance d’esprit et qui a beaucoup réfléchi sur la société de l’information. Mr Fall, qui a enseigné le Droit des médias au CESTI, est aussi un ancien conseiller technique au ministère de la communication et de l’économie numérique. D’ailleurs le communiqué du Conseil a motivé sa décision parlant du choix de cette « nomination à ce poste stratégique de notre institution, qu’il doit à ses qualités intellectuelles, sa maîtrise du contexte juridique et ses aptitudes de gestionnaire et de communicateur ». Bouna Manel Fall était candidat au même titre que trente-deux autres personnes ayant répondu à un appel à candidatures lancée dans les médias.

22 administrateurs sur les 35 que compte le Conseil ont participé à la réunion, au cours de laquelle les participants ont aussi procédé à l’élection du Comité directeur et des membres de certaines commissions.

Selon l’article 110 de la Loi du 25 janvier 2008 sur le droit d’auteur et les droits voisins au Sénégal, la société de gestion collective qui doit remplacer le Bureau sénégalais du droit d’auteur (BSDA)a pour missions de « négocier avec les utilisateurs des répertoires dont la gestion lui est confiée, de percevoir les redevances correspondantes et de les répartir entre ses membres », entre autres.

Le conseil d’administration de la société civile de gestion collective des auteurs, artistes-interprètes, producteurs et éditeurs du Sénégal (GECAPES), composé de 36 membres, répartis en trois collèges, « définit la politique générale de la société et en contrôle la mise en œuvre, dans le cadre de la gestion quotidienne, par le gérant », indique l’alinéa de l’article 13 des statuts de la société.

Matar Sène

(Source : Pressafrik, 13 novembre 2014)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)