twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le groupe Ibm offre son expertise à l’Afrique

vendredi 18 février 2005

Le plus court chemin pour bénéficier des nouvelles technologies, c’est de profiter des expériences réussies. Et dans le domaine informatique Ibm en a de la matière et de l’expertise qu’elle compte mettre au service de l’Afrique.

C’est l’ambition affichée par cette structure. Hier, c’était autour du Sénégal d’abriter le séminaire organisé par le groupe Ibm et ses partenaires sur place, notamment Cfao Technologies et Abm. L’idée, explique M. Al Sarr, manager de l’entreprise pour l’Afrique du Nord, de l’Ouest et du Centre, est de promouvoir les solutions Software d’Ibm. “ C’est l’occasion pour nous de travailler avec nos partenaires et d’aller sur le terrain afin de développer le -business Software de la société ”, affirme M. Sarr.

Au Sénégal, comme dans les autres pays du continent, c’est la distribution de connaissances qui sera favorisée, en faisant en sorte que le maximum de personnes ait accès à l’information relative à la technologie de l’information, mais surtout travailler avec les différents acteurs du marché. Notamment, leur donner le support qui leur permet, dans une relation de proximité de compétences d’aider les clients locaux et de comprendre ce qui se fait de mieux. En somme, il s’agit de mettre l’informatique au service du citoyen, du client ou de l’employé. Cela est d’autant plus utile que la technologie est perçue comme un excellent moyen de réduire une partie du fossé qui sépare le Nord et le Sud. “ Ce que nous essayons de faire durant cet atelier, c’est d’apporter un niveau d’information qui permet aux gens de savoir qu’il y a des choses qui se font ailleurs et surtout dans des pays qui ont à peu près les mêmes niveaux de développement ”, précise M. Baba Zoumanigui, vice-président Europe des systèmes Database.

Et l’ambition du groupe est d’intégrer le marché sénégalais. Parce que “ nous pensons qu’il y a au Sénégal suffisamment d’intelligence et de matière grise pour appréhender ces concepts et les mettre au service du développement, mais aussi de l’entreprise au quotidien ”, précise M. Baba Zoumanigui,

La caravane de la communication est donc à la fois une journée de vulgarisation pour susciter l’intérêt et amener les gens à se poser des questions sur les possibilités et les potentialités de la technologie. M. Al Sarr a, par ailleurs, dit : “ je pense que nous apportons un certain niveau de connaissance, un savoir faire que nous mettons au service de tous ceux qui ont envie de progresser dans leur métier en ayant comme toile de fond un meilleur service et plus de productivité ”.

Adama Mbodj

(Source : Le Soleil, 18 février 2005)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)