twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le groupe BBY invite l’Etat à défendre les intérêts de la SONATEL

lundi 17 février 2014

Le groupe parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar (BBY, majorité) invite le gouvernement à être ’’le fer de lance du combat pour la défense des intérêts’’ de la Société nationale de télécommunications (SONATEL), sur le territoire sénégalais, la scène africaine et internationale.

Dans un communiqué transmis à l’APS, BBY demande également à l’Etat de ’’faire preuve de la plus grande vigilance en prenant les mesures appropriées pour le respect de l’intégrité de ce fleuron de notre économie".

Le Groupe BBY a reçu, jeudi dernier à l’Assemblée nationale, une délégation de l’Intersyndicale des travailleurs de la SONATEL qui ont fait part de leurs préoccupations sur les réformes que compte mener le partenaire stratégique de la dite société, rapporte la même source.

Il va rencontrer dans les prochains jours toutes les parties prenantes de la Société nationale des télécommunications (SONATEL), suite à l’appel de l’intersyndicale des travailleurs pour le respect du contrat de concession qui lie leur entreprise et France Télécom.

’’Ils ont demandé aux parlementaires de les accompagner dans ce combat, consistant à défendre le respect strict du contrat de concession qui lie la SONATEL et France Telecom’’, ajoute la même source.

Selon l’Intersyndicale des travailleurs cité par le communiqué, ’’ces réformes ne vont ni dans le sens des intérêts des travailleurs, ni des sociétés prestataires de services qui collaborent avec la SONATEL, encore moins ceux de l’Etat du Sénégal’’.

’’Soucieux de l’avenir de la SONATEL où travaillent plus de 1.500 sénégalais, qui participent au développement de l’économie, le groupe parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar décide de rencontrer dans les prochains jours toutes les parties prenantes’’, annonce le communiqué.

(Source : APS, 17 février 2014)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)