twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le gouvernement veut faire de l’économie numérique ’’un catalyseur’’

mardi 25 mars 2014

Le Sénégal entend faire de l’économie numérique ’’un catalyseur de toute l’économie nationale’’, a soutenu, mardi à Dakar, le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Cheikh Bamba Dièye.

’’Pour un secteur qui apporte 10 % à l’économie du pays, l’économie numérique est, pour M. Dièye, un booster de l’économie nationale, car il n’y a pas un domaine d’activités qui n’ait pas besoin d’un ordinateur ou des télécommunications pour son développement’’.

‘’Nous entendons donc faire de l’économie numérique un catalyseur de l’économie. Elle occupe une place prépondérante dans le Plan Sénégal Emergent (PSE)’’, a indiqué Cheikh Bamba Dièye, présidant une rencontre sur l’économie numérique, avec les acteurs les plus importants du secteur.

’’Ce focus group, a-t-il noté, est une première étape du processus de consolidation et de finalisation de la stratégie de développement de l’économie numérique que nous voulons inclusive et alignée sur la nouvelle voie tracée par le PSE’’.

‘’C’est un exercice déterminant pour notre secteur et je vous invite à y participer dans un esprit constructif, afin de bâtir ensemble une société du numérique au Sénégal’’, a-t-il affirmé.

En plus des directeurs généraux de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) et de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), cette rencontre a enregistré la participation des dirigeants du secteur privé, de sociétés de téléphonie et d’autres, qui interviennent dans ce secteur.

C’est ainsi que le consultant, Abdoulaye Ndiaye, a souligné qu’ ‘’ il faut dégager une vision partagée de l’économie numérique au Sénégal avec tous les acteurs clés du secteur’’.

‘’C’est une vision à long terme qui peut être avantageux pour ce secteur particulier qui avance à un rythme rapide’’, a-t-il dit.

M. Ndiaye a indiqué qu’en plus de cette vision, il y a au Sénégal deux piliers comme le e-gouvernement et le e-bussiness mais également des axes stratégiques comme les infrastructures, le cadre juridique et institutionnel, les ressources humaines, la compétitivité, entre autres domaines.

A cet égard, le ministre de la Communication et de l’Economie numérique a estimé que ‘’la dynamique public-privé a toujours permis à notre pays de garder sa position de leader régional dans l’économie numérique’’.

‘’Malgré, les signes de léger essoufflement notés dans ce secteur, il a connu une forte croissance ces 10 dernières années, résultat des performances des entreprises de télécommunications et des TIC’’, a encore expliqué M. Dièye.

‘’Les remèdes à ce constat de fléchissement seront, bien entendu, évoqués lors de cette journée et analysés au cours du processus de consultation prévu dans un cadre plus large’’, a encore précisé M. Dièye.

Dans le souci de faire l’économie numérique un pilier essentiel de croissance, il a souligné que ‘’en plus du ministère, une nouvelle direction générale de l’économie numérique (...) a vu le jour’’.

Cette direction se fixe entre autres objectif de promouvoir l’emploi dans le domaine du numérique, mais également son usage dans tous les secteurs d’activités, ainsi que la promotion du partenariat public-privé.

(Source : APS, 25 mars 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)